Article

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ?

Date :

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur

1. Reconversion dans la cybersécurité : s’assurer de ses réelles motivations

Une reconversion professionnelle en CDI, ou en tant que demandeur d’emploi, prend du temps. Entre 6 et 36 mois selon la durée de la formation que vous allez suivre. Pour être couronnée de succès, la préparation de votre projet professionnel est fondamentale.

Première étape, vous assurer que c’est vraiment d’une reconversion professionnelle dont vous avez besoin. Parfois, un simple changement d’employeur peut suffire à donner un nouvel élan à votre carrière.

Plusieurs raisons peuvent motiver une reconversion : 

  • Une quête de sens au travail. Votre travail actuel ne correspond plus à vos valeurs.
  • La recherche de meilleures conditions de travail : souplesse dans l’organisation, télétravail, management horizontal…
  • La volonté d’être mieux payé. Le salaire de votre profession ne vous convient plus.
  • L’accomplissement d’un rêve d’enfant.
  • Ect.

Après avoir identifié vos réelles motivations à vous reconvertir, vous devez vous assurer que la cybersécurité est faite pour vous ! Selon les critères que vous avez préalablement identifiés.

La cybersécurité est un secteur innovant et en croissance. Autrement dit, les évolutions sont rapides et l’adaptabilité est essentielle pour s’épanouir sur l’un des postes proposés. Tout comme la curiosité indispensable pour s’enquérir des nouveautés technologiques et des nouvelles cybermenaces qui sont liées.

En contrepartie, les rémunérations sont attractives. Les talents formés et opérationnels sur les métiers de la cybersécurité ne sont pas nombreux. Bien que l’offre de formations de qualité disponible sur le marché soit de plus en plus importante. Pour un jeune reconverti dans la cybersécurité, les fourchettes de salaires* sont les suivantes : 

  • Ingénieur cybersécurité : entre 40 et 50 000 euros.
  • Chef de projet cybersécurité : entre 40 et 50 000 euros.
  • Architecte sécurité et cybersécurité : entre 60 et 65 000 euros.

Côté recherche d’emploi, les annonces sont nombreuses. Les cabinets de recrutement* constatent une demande croissante des compétences liées au cloud, à la gestion de la data, à la cybersécurité, à SAP et aux enjeux DevOps. Pour preuve, l’ingénieur cybersécurité fait partie du Top 5 des profils les plus recherchés ! 

Autrement dit, la cybersécurité ne connaît pas de crise et vous n’aurez aucune difficulté à trouver un poste si vos compétences correspondent aux attentes des entreprises.

* Source : Étude de rémunérations 2024, Michael Page.

2. Identifier le métier de la cybersécurité qui vous plaît pour assurer sa reconversion

La cybersécurité s’illustre par une diversité des métiers. Mais aussi par une diversité d’entreprises où les exercer : TPE, PME, grands groupes, start-up… Tout comme les organismes gouvernementaux.

Le secteur est en constante évolution. De nouvelles spécialités apparaissent également au gré des avancées technologiques et des méthodes déployées par les cybercriminels.

La répartition des métiers est organisée autour de 5 grandes familles dessinées par l’Anssi :

  • Conception et maintien d’un SI sécurisé. 
  • Conseil, services et recherche. 
  • Gestion et pilotage des projets de sécurité. 
  • Gestion des incidents et des crises. 
  • Métiers connexes.

Voici quelques exemples : 

  • L’analyste en sécurité des données. Il protège les données sensibles de l’entreprise en surveillant, analysant et sécurisant les informations.
  • L’analyste cybersécurité. Il est chargé de surveiller, d’analyser et de répondre aux menaces de sécurité informatique.
  • L’expert en sécurité des réseaux. Il conçoit, met en œuvre et maintient en bon état de fonctionnement les infrastructures de sécurité des réseaux.
  • L’ingénieur en sécurité informatique. Il conçoit, met en œuvre et maintient les systèmes de sécurité informatique de l’entreprise.
  • Le consultant en cybersécurité. Il livre des conseils et des recommandations aux entreprises sur les meilleures pratiques en matière de sécurité informatique.
  • L’architecte de sécurité des systèmes. Il conçoit l’architecture des systèmes de sécurité pour assurer une protection efficace des données et des infrastructures.
  • L’analyste en cyber renseignement. Il collecte, analyse et interprète les données pour identifier et lutter contre les menaces potentielles à la sécurité informatique.
  • Le pentester (ou expert en tests de pénétration). Il réalise des tests d’intrusion pour identifier les vulnérabilités des systèmes et des réseaux.

Selon vos affinités, vos appétences, vos passions, il y a certainement un poste fait pour vous dans la cybersécurité.

3. Evaluer votre besoin en formation

Pour vous donner les meilleures chances de réussir votre reconversion, vous devez au maximum répondre aux besoins concrets des entreprises. Pour chaque poste, des compétences sont associées. 

Pour les connaître, vous avez plusieurs options : 

  • Lire les fiches métiers.
  • Décrypter les offres d’emploi publiées.

Vous aurez ainsi un bon aperçu des compétences techniques (hard skills) et des compétences comportementales (soft skills) nécessaires pour accomplir toutes les missions confiées. 

À vous ensuite d’identifier les savoirs que vous maîtrisez déjà, ceux à perfectionner et ceux à acquérir. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’exercice, un bilan de compétences peut vous y aider. Vous pourrez le financer avec votre CPF.

Vous saurez ainsi précisément quels types de formation il vous faut pour vous former dans les meilleures conditions et taper dans l’œil des recruteurs.

Bon à savoir : certaines compétences sont transférables d’une expérience à une autre. Pensez-y.

4. Chercher la bonne formation pour réussir sa reconversion dans la cybersécurité

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, vous pouvez accéder à des formations en cybersécurité.  

Leur objectif est de vous enseigner les compétences clés pour booster votre employabilité auprès des entreprises. À l’issue du cursus, à partir de méthodes, bonnes pratiques et outils spécifiques, vous serez capable de : 

  • Protéger les ressources.
  • Concevoir la sécurité. 
  • Assurer la disponibilité des services.
  • Assurer la confidentialité des informations et l’intégrité du système d’information.

Par exemple, la formation analyste cybersécurité proposée par Fitec vous délivre les savoir-faire indispensables et une certification reconnue pour prétendre à des postes d’analystes cybersécurité, de consultants en sécurité informatique, d’ingénieurs en sécurité réseau ou d’architectes de sécurité. 

Elle dure 3 mois.

La formation délivre plusieurs certifications reconnues : 

  • Airbus Stormshield CSNA. 
  • EBIOS.
  • L’attestation Bloc de compétences : RNCP37172BC04 – Piloter un projet de gestion de données massives concourant à la certification RNCP Data Engineer de niveau 7 (bac+5).

Bon à savoir : la formation choisie doit toujours être reconnue par l’État. C’est un préalable fondamental pour sécuriser votre recrutement. La certification délivrée par l’organisme de formation est le précieux sésame pour garantir votre embauche.

5. Envoyer sa candidature pour concrétiser sa reconversion dans la cybersécurité

Le parcours de reconversion s’achève par la recherche d’un emploi. Vous trouverez de nombreuses annonces sur les jobboards, sur le site carrière des entreprises, mais aussi à l’occasion des job dating proposés par votre organisme de formation. 

N’oubliez pas de mettre à jour votre CV de vos dernières compétences acquises et de votre formation.

Préparez un petit discours pour justifier votre changement de carrière en entretien d’embauche.

Bon à savoir : n’hésitez pas à solliciter le réseau pro de votre organisme de formation pour dénicher votre prochain poste.

Reconversion cybersécurité, ce qu’il faut retenir

Une bonne préparation est la clé d’une reconversion professionnelle réussie dans le secteur de la cybersécurité. Changer de métier prend du temps.

Faites le point sur ce qui vous motive.

Renseignez-vous sur les différents métiers existants dans le domaine de la cybersécurité.

Formez-vous pour acquérir les compétences qui vous manquent. 

Refaites votre CV et envoyez votre candidature aux entreprises qui recrutent. La cybersécurité propose des métiers porteurs

Bonne chance !

Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 7 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
formateur qui donne une bonne remarque (Evocime)
Article

Durée : 0 min

4 étapes à suivre pour une reconversion dans l’IT réussie

Développeur, data analyst, administrateur SI, analyste en cybersécurité… Les métiers de l’IT et du numérique vous intéressent ? Ils sont nombreux et ont le vent en poupe. Changer de secteur d’activité, c’est possible. Y compris si vous êtes sur le marché de l’emploi depuis quelques années. Les portes de la reconversion IT vous sont ouvertes dès lors que vous suivez quelques étapes fondamentales pour préparer votre projet. Lesquelles ? Découvrez pas-à-pas la marche à suivre.

Découvrir
Voir les articles du blog