Article

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Date :

Vous êtes tenté de quitter votre CDI pour opérer un virage dans votre carrière ? Pour entreprendre ce changement de vie sereinement, il est important de bien avoir en tête les différentes étapes d’une reconversion réussie. Comment se former ? À quel moment ? Comment quitter son entreprise et son CDI ? Est-il possible de maintenir son salaire ? Dans cet article, nous vous livrons nos meilleurs conseils pour vous accompagner sur la voie de la reconversion professionnelle.

Comment définir son projet de reconversion professionnelle pendant un CDI ?

Définir efficacement et sérieusement son projet de changement d’orientation professionnelle constitue la première étape pour se reconvertir.

1. Identifier les raisons qui poussent à changer de voie

Avant de quitter votre CDI et de vous lancer dans votre nouveau projet, il est important de vérifier que c’est bien une reconversion professionnelle dont vous avez besoin. Rompre son contrat de travail n’est pas anodin, se tromper peut coûter cher.

Pour vous assurer de votre besoin réel, vous pouvez répondre à ces 2 questions :

  • Suis-je sûr de vouloir changer de métier ?

ou

  • Est-ce juste mon entreprise actuelle qui ne me convient plus ?

Se recentrer sur vous-même et réaliser un petit travail introspectif vous permettront d’évacuer tous vos doutes et de prendre la bonne décision.

2. Établir un plan d’action concret pour atteindre son objectif professionnel

Le chemin de la reconversion professionnelle est long et parfois semé d’embûches. Il faut compter entre 6 et 36 mois pour changer de métier.

Pour ne pas perdre de temps, mieux vaut savoir où vous allez et comment faire pour atteindre votre objectif.

Pour vous aider dans cette réflexion, nous vous proposons de répondre à ces quelques questions :

  • Votre reconversion professionnelle vise-t-elle :
  • Un nouveau métier ? Si oui, lequel ?
  • Un nouveau secteur d’activité ? Si oui, lequel ?
  • Votre projet offre-t-il facilement des débouchés ? Ou, au contraire, le secteur recrute peu ?
  • Devez-vous vous former pour réussir votre changement de métier ?
  • Existe-t-il une offre de formation sérieuse ?
  • Comment allez-vous la financer ?
  • Quand envisagez-vous de démissionner de votre CDI pour vous reconvertir ?

Une fois que vous avez réalisé ce travail préparatoire, vous êtes maintenant prêt à vous lancer concrètement dans la phase de reconversion qui nécessite une certaine agilité professionnelle.

3. Se faire accompagner par un professionnel de la reconversion professionnelle

Selon l’avancée de vos réflexions et votre personnalité, vous pouvez avoir besoin d’être accompagné par un professionnel de la reconversion professionnelle.

Sur le marché, plusieurs formules existent :

  • Vous pouvez solliciter l’aide d’un organisme de formation comme fitec.fr, d’un coach ou d’un conseiller, spécialistes de la réorientation pour vous accompagner dans vos réflexions et vos démarches.
  • Vous pouvez faire un bilan de compétences, financé par votre CPF.
  • Si vous êtes cadre, l’APEC vous propose d’être accompagné gratuitement par un conseiller en évolution professionnelle (CEP).
  • Vous pouvez opter pour une formation d’orientation et de réinsertion professionnelle.

Bon à savoir : Fitec propose de nombreuses formations certifiantes, de 57 jours, pour vous reconvertir vers les métiers du numérique, à travers l’alternance, l’upskilling et le reskilling. Si vous avez toujours rêvé de devenir product owner, consultant CRM ou développeur, c’est le moment de vous lancer.

Pourquoi suivre un parcours de formation dans le cadre d’une reconversion ?

Selon l’ampleur du changement de vie envisagé, une formation peut être nécessaire pour vous doter de toutes les compétences utiles pour exercer un nouveau métier.

Au-delà de l’enseignement de qualité suivi, la formation vous permet de rencontrer des intervenants professionnels et de participer à des jobs dating avec les entreprises qui recrutent.

C’est donc tout un carnet d’adresses que vous vous constituerez en suivant une formation.

Comment financer les heures de formations pour se reconvertir ?

La loi prévoit des sources de financement des heures de cours dans le cadre d’une formation de transition professionnelle :

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet de financer des formations qualifiantes tout au long de la vie active d’un salarié en CDI.
  • Dans le cadre du dispositif de reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A) l’association Transitions Pro prend en charge tout ou une partie des frais de formation et ceux liés à celle-ci.
  • Un accord collectif peut autoriser les salariés à utiliser les droits acquis sur leur Compte Épargne-Temps (CET) pour se faire indemniser des périodes d’absence de formation. Notamment, si cette dernière est suivie pendant un congé sans solde.

Peut-on faire une formation dans le cadre d’une reconversion quand on est en CDI ?

Pour ne perdre ni temps ni salaire, l’idéal est de cumuler parcours de formation et CDI.

Se former sur son temps de travail

3 principaux dispositifs permettent aux salariés de suivre des cours sur leurs heures de travail :

  • Le CPF, après autorisation de l’employeur.
  • La reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A).
  • Le projet de transition professionnelle (PTP). Il permet au salarié en CDI depuis au moins 2 ans consécutifs dont 1 dans la même entreprise, de s’absenter de son poste pour suivre une formation destinée à lui permettre de changer de métier.

Se former pendant ses congés

Le salarié en CDI peut se former, sans l’accord de son entreprise, pendant ses congés payés, ses RTT, ses congés sans solde…Bon à savoir : Fitec vous propose des formations métiers à distance d’environ 3 mois. Elles peuvent parfaitement s’inscrire dans le cadre d’un congé sans solde.

Se former en dehors de son temps de travail

Se former en dehors de son temps de travail est possible et facilité puisque l’employeur ne doit pas y consentir.

Comment quitter son CDI pour se reconvertir ?

Que vous ayez besoin de temps pour suivre une formation certifiante ou pour chercher un travail, rompre le contrat de travail est un passage obligé dans le parcours de reconversion professionnelle.

Pour quitter votre CDI, vous disposez de 2 options :

  • Négocier une rupture conventionnelle avec votre employeur.
  • Démissionner.

Peut-on faire une reconversion professionnelle sans perte de salaire ?

Si vous ne pouvez pas suivre votre formation sur vos heures de travail, le droit français prévoit des aides pour ne pas perdre de salaire et garantir un minimum de rémunération :

  • Les indemnités chômage (ARE), si vous avez négocié une rupture conventionnelle ou si vous remplissez les critères d’éligibilité de la démission reconversion.
  • Le maintien intégral, ou quasi intégral, du salaire par l’entreprise :
    • Dans le cadre de la Reconversion ou promotion par alternance (Pro-A), sous réserve de ne pas dépasser un certain plafond.
    • Dans le cadre de la formation financée par le CPF sur les heures de travail, après avis favorable de l’employeur.
    • Dans le cadre du PTP.

À noter : sur certains critères, les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier de la Rémunération Formation de Pôle emploi (RFPE).

Découvrez tous les financements pour les salariés qui veulent faire une reconversion professionnelle.

Partagez cette actualité

Notre blog

Collègue qui aide une autre collègue (2)
Article

Durée : 0 min

7 conseils pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise

En pleine guerre des talents, notamment pour certains métiers en tension, mieux vaut mettre en avant ses meilleurs atouts pour donner envie de vous rejoindre. Les entreprises élaborent des stratégies efficaces pour se démarquer du lot. Les candidats en quête de leur prochaine expérience professionnelle sont sensibles à certains gestes. Notamment, des étapes de recrutement raccourcies, des valeurs fortes, un management horizontal, des outils modernes ou une politique de formation développée. Nous vous proposons 7 conseils pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise.

Découvrir
Recruteur écoute les remarques pendant la soutenance
Article

Durée : 0 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à SAP ?

La transformation digitale est au cœur des priorités de nombreuses entités. Les outils digitaux permettent aujourd’hui d’optimiser les processus internes. SAP propose de nombreux logiciels ERP quasi incontournables. Leurs fonctionnalités sont nombreuses. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à SAP ? Quelles formations choisir ? Découvrez nos réponses et les nombreux avantages que vous trouverez à opter pour la voie de l’upskilling.

Découvrir
Deux collègues heureux
Article

Durée : 6 min

Comment former en interne vos futurs talents en cybersécurité ?

Vous faites face à une pénurie de compétences en cybersécurité ? Recruter dans ce domaine est un challenge quotidien pour les équipes RH. Peu de profils sont disponibles face à une demande toujours plus forte. Les raisons sont simples : avec la transformation digitale des organisations, la question de la sécurité est devenue incontournable. Pour y répondre, de nouveaux métiers ont émergé. Les jeunes diplômés sortent peu à peu des formations initiales, mais ils ne sont pas assez nombreux pour occuper tous les postes vacants. Pourtant, les enjeux sont importants pour les entreprises. Les profils d’experts sont rares et les employeurs redoublent d’ingéniosité pour les attirer. Avez-vous pensé à l’upskilling des collaborateurs ? La formation continue permet aux entreprises de disposer de talents répondant à vos besoins et disponibles immédiatement. Comment former en interne vos futurs talents en cybersécurité ? Découvrez nos solutions.

Découvrir
Voir les articles du blog