Article

4 étapes à suivre pour une reconversion dans l’IT réussie

Date :

Développeur, data analyst, administrateur SI, analyste en cybersécurité… Les métiers de l’IT et du numérique vous intéressent ? Ils sont nombreux et ont le vent en poupe. Changer de secteur d’activité, c’est possible. Y compris si vous êtes sur le marché de l’emploi depuis quelques années. Les portes de la reconversion IT vous sont ouvertes dès lors que vous suivez quelques étapes fondamentales pour préparer votre projet. Lesquelles ? Découvrez pas-à-pas la marche à suivre.

formateur qui donne une bonne remarque (Evocime)

Etape 1 reconversion IT : faire le point sur son projet professionnel

On ne se reconvertit pas du jour au lendemain. La clé du succès réside dans une bonne préparation.

Quels sont les métiers de l’IT ?

L’IT offre des métiers variés. L’Insee en dénombre plus de 800, répartis dans 7 familles (Insee, L’économie et la société à l’ère du numérique, 2019)

  1. Support informatique et systèmes d’information.
  2. Programmation et développement.
  3. Management et stratégie numériques.
  4. Communication numérique.
  5. Expertise et conseil numériques.
  6. Télécommunications.
  7. Analyse de données et intelligence artificielle.

Voici quelques exemples de métiers particulièrement prisés par les employeurs : 

Ceux-ci ont tous pour point commun d’évoluer dans un univers mouvant, en constante évolution, et où les avancées technologiques sont prépondérantes. 

Au-delà du panel important d’emplois dans le secteur de l’informatique, ceux-ci ne connaissent pas de crise. Ils ont le vent en poupe et les entreprises recrutent à tour de bras pour s’adapter aux nouvelles exigences technologiques. Certains métiers sont même en tension, notamment dans le domaine du cloud, de la cybersécurité ou de SAP. Ils offrent alors aux candidats des conditions de travail très favorables. On parle de métiers porteurs.

Les métiers de l’IT sont-ils faits pour vous ?

Une reconversion IT ne peut être réussie que si vous vous épanouissez dans le métier choisi. Si l’offre est nombreuse, reste à cibler l’emploi qui est fait pour vous.

Pour le savoir, votre réflexion doit cheminer par plusieurs étapes : 

  1. Pourquoi une reconversion professionnelle s’envisage-t-elle ? Identifiez les raisons qui vous poussent à vous réorienter
    • Quête de sens au travail.
    • Recherche d’un meilleur équilibre vie professionnelle vie personnelle.
    • Recherche d’un meilleur salaire.
    • Travailler dans de meilleures conditions. Par exemple, avoir plus de télétravail.
    • Changer de zone géographique
    • Ect.
  2. Pourquoi se reconvertir dans les métiers de l’IT ? Qu’est-ce qui vous plaît dans ceux-ci ? Identifiez les raisons d’une reconversion dans le secteur informatique : 
    • Les salaires sont confortables.
    • Ces métiers ne connaissent pas de crise.
    • Le télétravail est largement développé et est compatible avec les tâches confiées.
    • Vous avez de grandes appétences pour les nouvelles technologies, pour les chiffres, pour le monde de la data en général.
    • Vous êtes agile, vous êtes curieux, vous suivez avec attention les avancées techniques sur les outils de l’IT et du numérique.
    • Vous avez conscience des enjeux qui se jouent avec les données et vous souhaitez y contribuer.
  3. Quel emploi informatique exercer ? Choisir un métier, objet de votre reconversion dans l’IT. Vous devez alors vous renseigner sur la meilleure façon d’atteindre votre objectif (compétences, formation, débouchés).

Si vous n’êtes pas sûr de votre choix ou si vous hésitez entre plusieurs débouchés professionnels, n’hésitez pas à interroger votre réseau pour vous renseigner et vous aider à trancher. Vous pouvez aussi parcourir différentes fiches métiers ou contacter les organismes de formation pour affiner votre projet professionnel.

Bon à savoir : si vous êtes un peu perdu, ne désespérez pas. Vous pouvez mobiliser votre CPF pour faire un bilan de compétences. Si vous êtes cadre en poste, vous pouvez aussi vous faire accompagner par un conseiller APEC pour vous aider à vous reconvertir. 

À noter : se reconvertir en CDI c’est aussi possible. Mais ne sous-estimez pas la perte de salaire si vous devez démissionner. Une reconversion prend du temps, entre 6 et 36 mois. Vous devez alors anticiper la perte financière que cela représente pour vous former sur vos heures habituelles de travail.

Etape 2 reconversion IT : lister les compétences à acquérir

Chaque métier de l’IT mobilise des compétences techniques (hard skills) et des compétences comportementales (soft skills) spécifiques.

Il est donc important de prendre connaissance du profil idéal attendu par les entreprises afin de répondre précisément à leurs besoins. 

Dans un premier temps, renseignez-vous sur les compétences indispensables pour exceller sur le métier de l’IT que vous avez sélectionné

Vous pouvez consulter des fiches métiers ou directement lire les annonces d’emploi. Bien rédigées, elles listent les savoirs et les aptitudes nécessaires pour être embauché.

Par exemple, un analyste en cybersécurité doit : 

  • Hard skills : 
    • Maîtriser les compétences informatiques indispensables : les langages de programmation, les outils de cloud computing, les logiciels de big data et d’intelligence artificielle (IA). Mais aussi les outils de marketing digital.
    • Maîtriser les enjeux des cyberattaques.
    • Connaître les menaces en cybersécurité.
    • Savoir détecter une cyberattaque.
    • Mettre en place un plan de veille.
    • Analyser les failles qui ont mené à une cyberattaque.
  • Soft skills : 
    • Être curieux.
    • Être agile.
    • Savoir s’adapter rapidement aux évolutions technologiques.
    • Être réactif.
    • Être rigoureux.

Dans un second temps, listez une à une vos compétences

Elles peuvent être acquises par le biais de votre formation initiale, mais aussi lors de formations continues. 

Certaines peuvent aussi naître d’expériences professionnelles ou personnelles significatives. Par exemple, si vous encadrez depuis de nombreuses années une équipe de football dans votre ville, on décèlera chez vous le goût du travail en équipe et l’importance de la cohésion.

N’oubliez pas les compétences transférables, qui sont tout autant utiles d’un métier à un autre. Par exemple, le leadership est une qualité appréciée de manière universelle si vous visez un poste de direction, de chef de projet informatique ou de manager.

Enfin, soulignez vos compétences informatiques manquantes. Tout l’enjeu réside dans le fait de les combler pour vous donner les meilleures chances de taper dans l’œil d’un recruteur.

Notre conseil : dans le cadre d’une reconversion professionnelle, ne négligez pas la rubrique Centres d’intérêt du CV. Elle peut regorger de soft skills intéressantes pour le recruteur. 

Etape 3 reconversion I : sélectionner la bonne formation

Pour ressembler le plus possible au profil du candidat idéal sur le métier de l’IT sélectionné, il y a de grandes chances que vous deviez suivre une formation adaptée. Celle-ci doit vous donner les bases d’un métier ou renforcer des connaissances.

Les organismes de formation sont nombreux. Sélectionner le bon est un enjeu fort pour réussir sa reconversion dans l’IT car toutes les formations ne se valent pas et n’ont pas la même reconnaissance aux yeux des recruteurs.

Point essentiel, la formation doit être reconnue par l’État et délivrer une certification à l’issue du parcours. C’est cette dernière qui constitue votre précieux sésame auprès des entreprises qui recrutent. 

Dans le cadre d’une reconversion dans l’IT, vous pouvez opter pour une formation : 

  • En alternance. Elle alterne des phases théoriques dans un organisme de formatique et des phases pratiques en entreprise.
  • Classique : tous les enseignements sont dispensés par l’organisme de formation, en présentiel, à distance ou hybride.

Vérifiez bien le programme de formation, les conditions d’admission, le profil des enseignants, le coût et les modalités de financement possibles. Tous ces éléments doivent être pris en compte pour faire les bons choix.

Fitec est un organisme de formation reconnu par l’État qui propose de nombreuses formations dans l’IT et le numérique. 

Par exemple : 

En cas de doute ou de question, appelez le service des admissions. Il vous renseignera et vous aiguillera dans votre projet de reconversion.

Etape 3 reconversion IT : sélectionner la bonne formation

Pour ressembler le plus possible au profil du candidat idéal sur le métier de l’IT sélectionné, il y a de grandes chances que vous deviez suivre une formation adaptée. Celle-ci doit vous donner les bases d’un métier ou renforcer des connaissances.

Les organismes de formation sont nombreux. Sélectionner le bon est un enjeu fort pour réussir sa reconversion dans l’IT car toutes les formations ne se valent pas et n’ont pas la même reconnaissance aux yeux des recruteurs.

Point essentiel, la formation doit être reconnue par l’État et délivrer une certification à l’issue du parcours. C’est cette dernière qui constitue votre précieux sésame auprès des entreprises qui recrutent. 

Dans le cadre d’une reconversion dans l’IT, vous pouvez opter pour une formation : 

  • En alternance. Elle alterne des phases théoriques dans un organisme de formatique et des phases pratiques en entreprise.
  • Classique : tous les enseignements sont dispensés par l’organisme de formation, en présentiel, à distance ou hybride.

Vérifiez bien le programme de formation, les conditions d’admission, le profil des enseignants, le coût et les modalités de financement possibles. Tous ces éléments doivent être pris en compte pour faire les bons choix.

Fitec est un organisme de formation reconnu par l’État qui propose de nombreuses formations dans l’IT et le numérique. 

Par exemple : 

En cas de doute ou de question, appelez le service des admissions. Il vous renseignera et vous aiguillera dans votre projet de reconversion.

Etape 4 reconversion IT : trouver un emploi

Ultime étape d’un parcours de reconversion IT, intégrer une entreprise pour exercer votre nouveau métier.

Rendez vous visible sur le marché de l’emploi, en actualisant votre profil sur les réseaux sociaux. 

Avant de répondre aux offres d’emploi ou d’envoyer des candidatures spontanées, veillez à bien mettre à jour votre CV de votre nouvelle formation, du diplôme obtenu et des compétences acquises. C’est votre vitrine professionnelle. Il doit donc correspondre à votre nouveau projet.

Préparez en amont des entretiens un petit speech pour expliquer votre projet de reconversion. Il y a de grandes chances que l’on vous interroge dessus dans le cadre d’un recrutement.

Ne perdez jamais de vue que, reconversion ou non, votre objectif est de convaincre l’entreprise que vous êtes le candidat idéal.

Bon à savoir : pour certains métiers en tension, les recruteurs rivalisent d’imagination pour attirer les talents. Si votre candidature les intéresse, vous serez en position de force pour négocier des conditions favorables.

Etape 4 reconversion IT : trouver un emploi

Ultime étape d’un parcours de reconversion IT, intégrer une entreprise pour exercer votre nouveau métier.

Rendez vous visible sur le marché de l’emploi, en actualisant votre profil sur les réseaux sociaux. 

Avant de répondre aux offres d’emploi ou d’envoyer des candidatures spontanées, veillez à bien mettre à jour votre CV de votre nouvelle formation, du diplôme obtenu et des compétences acquises. C’est votre vitrine professionnelle. Il doit donc correspondre à votre nouveau projet.

Préparez en amont des entretiens un petit speech pour expliquer votre projet de reconversion. Il y a de grandes chances que l’on vous interroge dessus dans le cadre d’un recrutement.

Ne perdez jamais de vue que, reconversion ou non, votre objectif est de convaincre l’entreprise que vous êtes le candidat idéal.

Bon à savoir : pour certains métiers en tension, les recruteurs rivalisent d’imagination pour attirer les talents. Si votre candidature les intéresse, vous serez en position de force pour négocier des conditions favorables.

Reconversion IT, ce qu’il faut retenir

Changer de métier prend du temps. Y compris dans le secteur informatique car vous devrez acquérir de nouvelles compétences pour répondre aux besoins concrets des employeurs.

Vos efforts seront récompensés après un parcours méthodique et réfléchi : 

  • Choix du métier IT qui vous ressemble. L’offre de carrière est nombreuse : développeur web, data analyst, technicien SI, analyste cybersécurité, consultant SAP…
  • Appréciation des compétences acquises et à acquérir.
  • Sélection d’un organisme de formation sérieux.
  • Recherche d’un emploi.

Bonne reconversion !

Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 0 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
Voir les articles du blog