Article

4 conseils pour réussir sa reconversion en data analyst

Date :

Vous envisagez de vous reconvertir en data analyst ? Vous avez bien raison. Le marché des talents en IT est en tension, les entreprises sont en quête de nouveaux profils et rivalisent d’idées pour attirer les nouveaux talents. Certains investissent même dans la reconversion professionnelle des futurs collaborateurs. Mais un changement de carrière ne s’effectue pas en un claquement de doigts. Le parcours peut être long, parsemé d’embûches et nécessite de savoir où l’on va. Pour vous donner les meilleures chances de succès dans votre projet de reconversion en data analyst, et donc de trouver l’emploi de vos rêves, il est important d’avoir en tête quelques informations clés. Elles sont au nombre de 4. Nous vous les livrons dans cet article.

Gros plan sur main avec souris

1. Qui peut se reconvertir en data analyst ?

Vous portez de l’intérêt aux nouvelles technologies, au monde de la data et vous avez une passion pour les chiffres et les statistiques ? Le métier de data analyst en reconversion est alors fait pour vous ! Il est ouvert aux demandeurs d’emploi, mais aussi à tous les salariés en poste qui souhaitent opérer un changement de carrière.

Le rôle du data analyst est clair : il est chargé d’exploiter et de modéliser la data collectée afin de la traduire en langage clair pour les différents services de l’entreprise

Les enjeux de son travail sont importants. C’est grâce à lui que sont décidées les grandes orientations stratégiques de l’entreprise.

Le data analyst met l’ensemble de ses connaissances au profit dans tous les services de l’entreprise qui récoltent des données : le marketing, le commercial, la communication, la finance…

Pour réussir votre reconversion professionnelle en data analyst, vous devez alors posséder des compétences indispensables en analyse de données, en statistique et en programmation.

Rassurez-vous, si vous n’êtes pas issu d’un cursus scientifique ou informatique, se recconvertir en data analyst c’est possible dès lors que vous avez de l’appétence et de la curiosité pour les logiciels informatiques, les langages de programmation, la collecte et l’exploitation des données, ainsi qu’une aisance avec les chiffres. Une bonne formation vous permettra de peaufiner un CV complet et attractif pour les employeurs.

A contrario, si vous faites une aversion pour les mathématiques et que vous ne supportez pas être devant un écran d’ordinateur, la reconversion sur ce type de métier n’est pas faite pour vous.

Bon à savoir : si vous êtes un peu perdu dans votre projet professionnel, n’hésitez pas à faire un bilan de compétences pour vous aider à y voir plus clair. Vous pourrez le financer avec votre CPF.

2. Quelles sont les compétences indispensables pour une reconversion de data analyst réussie ?

Le métier de data analyst mobilise des savoir-faire (hard skills) et des savoir-être indispensables (soft skills) pour exceller sur les différentes missions qui peuvent lui être confiées.

Dans le cadre d’une reconversion, il est important de faire un état des lieux des savoirs que vous possédez déjà dans votre escarcelle. Vous avez peut-être des compétences transférables, utiles dans votre prochaine carrière. Cela vous permettra de mieux vous orienter lorsque vous rechercherez une formation de data analyst.

Les compétences techniques indispensables d’un bon data analyst

Plusieurs hard skills sont nécessaires pour relever les défis quotidiens du data analyst. 

Notamment, maîtriser :

  • Les langages de programmation : Python, C++, R, SQL…
  • Les systèmes d’exploitation.
  • Les outils de data visualisation (Dataviz) et de modélisation des données : Excel, Tableau, Qlikview, PowerBI…
  • Les outils de fouille et d’analyse de données.
  • Les tests et les méthodes statistiques.
  • La modélisation de données et la visualisation.

Bon à savoir : la data se retrouve partout. Ainsi, le data analyst reconverti peut travailler dans des secteurs d’activité variés. Comme la santé, l’agroalimentaire, la finance ou la comptabilité. Mais rassurez-vous, inutile d’être un expert de la thématique analysée. Vous serez directement briefé sur le sujet par votre employeur.

Les compétences comportementales indispensables

Les qualités humaines ne doivent pas être négligées dans le métier de data analyst. 

Plusieurs soft skills sont appréciés par les recruteurs, que vous soyez en pleine reconversion, jeune diplômé sur le marché du travail, ou data analyst aguerri : 

  • Une excellente communication. Les interactions avec les différentes équipes de l’entreprise sont quotidiennes.
  • De l’adaptabilité aux outils utilisés par l’entreprise. Mais aussi aux évolutions technologiques dans ce secteur d’activité.
  • La capacité à travailler en équipe.
  • La curiosité.

Si vous ne possédez pas toutes les compétences utiles, rien n’est irrémédiable ! Une solide formation vous permettra d’acquérir celles qui sont fondamentales, recherchées par les entreprises.

3. Quelles formations suivre pour une reconversion réussie en data analyst ?

Suivre une formation de qualité, complète et reconnue par les pairs est primordiale pour se donner les meilleures chances de succès sur le chemin de la reconversion.

La certification obtenue à l’issue du programme suivi est importante pour rassurer le recruteur sur la qualité des enseignements. Elle est un atout précieux pour réussir votre changement de carrière.

De nombreux organismes de formation proposent un accompagnement aux publics en reconversion.

Par exemple, Fitec a élaboré une formation data analyst accessible : 

  • Aux personnes titulaires d’une certification professionnelle ou d’un diplôme de niveau 6 (bac+3) dans le domaine du management de projets, de l’informatique ou du développement et justifiant d’au moins 1 année d’expérience dans ce secteur.
  • Aux personnes titulaires d’une certification professionnelle ou d’un diplôme de niveau 5 (bac+2) dans le domaine du management de projets, de l’informatique ou du développement et justifiant d’au moins 3 ans d’expérience dans ce secteur.

Celles-ci doivent également avoir une première expérience IT. Par exemple, dans la data ou en tant que développeur.

La formation alterne cours théoriques, 20 % et cours pratiques (80 %). Elle est dispensée par des professionnels qui interviennent dans leur domaine de compétences.

Fitec délivre une certification reconnue par les recruteurs : l’attestation Bloc de compétences : RNCP37172BC02 – Élaborer une solution technique de collecte et de traitement de données massives, concourant à la certification RNCP Data Engineer de niveau 7 (bac+5).

Bon à savoir : vérifiez toujours que les formations que vous sélectionnez sont reconnues par l’État.

À noter : vous pouvez aussi opter pour une alternance. L’École PMN, Passerelle des Métiers du Numérique, propose des formations en alternance pour tous ceux qui souhaitent s’orienter vers les métiers porteurs de l’informatique, de la data ou encore du marketing digital.

4. Comment mettre en valeur sa reconversion en data analyst ?

Après avoir obtenu votre certification à l’issue de votre formation de data analyst, c’est le moment de mettre en avant sa qualité et les savoirs acquis dans votre CV.

Même dans le cadre d’une reconversion professionnelle, le CV est un élément indispensable pour présenter votre candidature. Qu’elle soit spontanée ou qu’elle réponde à une offre d’emploi.

Dans votre CV de reconverti : 

  • Listez-y toutes vos compétences nouvellement acquises, hard skills et soft skills.
  • Précisez l’intitulé de votre formation et la certification délivrée.
  • Conservez toutes les expériences passées qui ont un sens avec votre projet de reconversion.

L’objectif est de montrer aux entreprises que vous possédez tous les éléments indispensables pour exceller sur le poste de data analyst ! 

Se reconvertir en data analyst, ce qu’il faut retenir

Changer de métier pour devenir data analyst c’est possible, dès lors que vous aimez manier les données et que vous avez un fort attrait pour les outils qui gravitent autour.

Pour renforcer vos compétences et rivaliser avec les candidats fraîchement diplômés ou dotés d’une solide expérience dans cet univers, votre arme indispensable est de suivre une solide formation dans le cadre de votre reconversion professionnelle.

Après avoir obtenu un diplôme attestant de l’ensemble des savoirs obtenus, mettre à jour son CV est un passage obligé. C’est votre précieux sésame pour convaincre les recruteurs de la qualité de votre candidature.

Tout comme l’analyst cybersécurité, le data scientist ou le chef de projet SAP/Salesforce, le data analyst fait partie des métiers porteurs du numérique et de la data. Vous ne regretterez pas votre choix. Bonne reconversion !

Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 7 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
Voir les articles du blog