Article

3 bonnes raisons de se reconvertir dans les métiers du numérique

Date :

Vous souhaitez prendre votre avenir en main et vous lancer dans une reconversion professionnelle ? Depuis quelques années, on observe une digitalisation de notre société. Les entreprises françaises n’échappent pas à cette évolution et l’épidémie de Covid-19 en 2020 a même accéléré le processus. Pour rester compétitives, elles ont dû s’adapter, revoir leurs pratiques, adopter de nouveaux outils, proposer des formations à leurs salariés et recruter des collaborateurs pour occuper les métiers du numérique et de l’IT. Depuis, le besoin ne cesse de grandir et ces derniers ne connaissent pas de crises. Découvrez 3 bonnes raisons de se reconvertir dans les métiers du numérique.

Quel métier choisir pour se reconvertir ?

La reconversion professionnelle est longue et parfois semée d’embûches. Mais elle n’est pas impossible, loin de là. La démarche nécessite un peu de méthode et de patience pour ne pas se tromper et faire les bons choix.

Le choix du métier en est le premier jalon.

Architecte informatique, technicien SI, architecte réseau, monteur fibre, content manager, product manager, product owner, responsable qualité, spécialiste SI, développeur web, analyste, community manager, graphiste… Ces métiers du numérique et de l’IT vous disent probablement quelque chose.

Une chose est sûre, ils ne connaissent pas la crise, ils sont nombreux et variés. Si comme 31 % des cadres français (Apec, étude 15 décembre 2022), vous hésitez à changer de vie professionnelle, opter pour l’un d’entre eux est une vraie opportunité.

Reste à choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Pour vous aider dans ce choix, le bilan de compétences s’avère être un allié redoutable. C’est un outil permettant d’obtenir une bonne base de réflexion avant d’entamer sa reconversion digitale. Au travers de questionnements sur vos centres d’intérêts et le sens que vous donnez à votre emploi, mais aussi sur vos savoir-être et vos savoir-faire, ce bilan met en lumière une ou plusieurs orientation(s) professionnelles pour votre projet, voire même parfois fait émerger un métier en particulier.

Vous envisagez une reconversion professionnelle en CDI ? Notre article vous accompagne et vous donne les meilleurs conseils pour réussir ce virage dans votre carrière.

Que sont les métiers du numérique ?

Le numérique, c’est une famille de plus de 800 métiers regroupés dans 7 grands groupes (Insee, L’économie et la société à l’ère du numérique, 2019) :

  • Support informatique et systèmes d’information : par exemple, informaticien, technicien helpdesk ou PMO.
  • Programmation et développement : par exemple, développeur, programmeur ou ingénieur software.
  • Management et stratégie numériques : par exemple, chef de projet MOA, responsable du marketing digital ou chef de projet web.
  • Communication numérique : par exemple, community manager, rédacteur web.
  • Expertise et conseil numériques : par exemple, consultant informatique, expert SI ou consultant télécom.
  • Infrastructures réseaux et télécommunications : par exemple, architecte réseaux ou technicien fibre.
  • Analyse de données et intelligence artificielle : par exemple, data miner, business analyst ou knowledge manager.

Le choix est vaste pour changer de métier dans le secteur digital !

Avec l’évolution des technologies, les besoins d’experts dans les entreprises sont croissants. Créant également de nouvelles fonctions, comme :

  • Celles de la gestion de données. Le numérique en génère une masse considérable, qu’il faut ensuite traiter. Par exemple, le data scientist pour analyser les données collectées, personnelles, d’usage sur internet ou produites par les outils comme les réseaux sociaux.
  • Celles de l’intelligence artificielle. Par exemple, le prompt IA writter pour décrire des éléments spécifiques à un algorithme afin d’obtenir la réponse la plus précise possible, avec l’émergence et le développement de l’intelligence artificielle (IA).

1. Les métiers du numérique recrutent

En 2023, les métiers du numérique et de l’IT recrutent, dans un marché de l’emploi en faveur des candidats.

En France, les chiffres témoignent de cet engouement (Pôle emploi, infographie 28 janvier 2022) :

  • Entre juin 2020 et juin 2021, 47 069 offres d’emploi dans le secteur du numérique ont été diffusées par Pôle emploi. Et la tendance n’est pas prête de s’arrêter ces prochaines années avec l’essor de l’intelligence artificielle et la collecte des données.
  • En 2021, 82 530 projets de recrutement ont été recensés dans les entreprises.
  • En 2019, plus d’⅓ des recrutements concerne le secteur digital (cf chiffres recueillis par l’Insee en 2019, cité plus haut).

En 2021, 61 % des recrutements ont été jugés difficiles par les entreprises. Concrètement, le numérique et l’IT recrutent en masse. Certains métiers sont même considérés comme pénuriques, créant ainsi une véritable course aux talents par les employeurs.

Il s’agit particulièrement des traffic manager, des data analyst, des dev, des architectes cloud, des growth marketing manager, des spécialistes en cybersécurité, des data engineer ou encore des administrateurs système et réseau (Le classement LinkedIn des métiers en croissance 2023).

Si l’un de ces métiers du digital vous intéresse, c’est le moment de vous reconvertir. Avec une solide formation, la recherche d’un travail dans le domaine du web est aisée. Pour attirer les meilleurs professionnels, les entreprises offrent généralement de bons salaires.

2. Le diplôme n’est pas un prérequis

Un autre avantage d’une reconversion professionnelle dans les métiers du numérique et de l’IT, et pas des moindres, le bac ou un diplôme d’une grande école de commerce ne sont pas des prérequis pour les exercer.

Plusieurs postes dans la tech permettent aux non-diplômés de tenter leur chance. Ils s’apprennent en autodidacte, par exemple le code, après une formation dispensée par une école, un organisme, voire même l’entreprise qui recrute.

Par exemple, ces métiers ne nécessitent pas un niveau d’étude élevé pour être exercés :

  • Le développeur web et mobile.
  • Le data analyst.
  • L’opérateur en sécurité informatique.
  • L’architecte cloud.
  • Le concepteur.
  • Le product owner.

Bon à savoir : si un diplôme ou le bac ne sont pas toujours exigés pour trouver un poste dans la tech, la motivation, l’agilité et la rapidité à acquérir des compétences sont des qualités déterminantes pour les recruteurs.

3. Des formations existent pour réussir sa reconversion numérique

Pour permettre aux entreprises de pallier leurs difficultés de recrutements dans le secteur du digital, de nombreuses formations de qualité existent pour former les futures recrues.

L’apprentissage d’un nouveau métier fait partie des étapes incontournables de la reconversion professionnelle. Pour se donner les meilleures chances de décrocher l’emploi de ses rêves, il est important de trouver la formation qui vous convient le mieux.

C’est-à-dire :

  • Des enseignements de qualité permettant d’avoir un solide socle de connaissances.
  • Des ateliers pratiques permettant de monter en compétences.
  • Des formateurs et enseignants inspirants.
  • Un réseau d’anciens élèves et de professionnels permettant de trouver un emploi.

Par exemple, la Passerelle des métiers du numérique (PMN) ou les formations certifiantes de fitec.fr, finançables avec le CPF, vous accompagnent vers les emplois porteurs de la tech.

Pour aller plus loin, découvrez 5 idées fausses sur la reconversion professionnelle vers les métiers du digital.

À retenir

La reconversion professionnelle est un excellent moyen pour changer de métier. Mais pour être couronné de succès, le projet doit être mûrement réfléchi. Le bilan de compétences, qui peut être financé par le CPF, est l’outil idéal pour se poser les bonnes questions, trouver la profession idéale, repérer la formation adéquate et se constituer un réseau professionnel utile.

En France, les métiers du numérique et de l’IT ont le vent en poupe, ne connaissent pas d’engorgement et recrutent en permanence. Cerise sur le gâteau, certains peuvent être exercés sans le bac.

Des organismes de formation permettent d’acquérir en peu de temps, à distance ou en présentiel, les connaissances essentielles pour appréhender le cadre ainsi que le rôle défini pour le métier choisi.

Prenez en main votre carrière et n’attendez plus pour vous engager sur la voie de la reconversion numérique.

Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 7 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
Voir les articles du blog