Article

Quelles sont les étapes essentielles du processus de recrutement ?

Date :

Vous recrutez dans votre entreprise ? Le recrutement est un élément fondamental pour toute entreprise en quête de succès. La mise en place d’un processus efficace est la clé d’embauches réussies et d’une gestion optimale des ressources humaines. Quelles sont les étapes essentielles du processus de recrutement ? Nous vous en proposons 10, du besoin initial de main-d’œuvre à l’intégration réussie du nouveau talent.

Stagiaire en présentiel avec ses camarades en distanciel

Qu’est-ce que le processus de recrutement ?

Un processus de recrutement est une série d’étapes visant à identifier, attirer, évaluer et sélectionner les candidats les plus qualifiés pour un poste donné

Bien conçu, il permet de garantir une adéquation entre les compétences des candidats et les besoins de l’entreprise.

Comment mettre en place un processus de recrutement efficace ?

Recruter efficacement demande une planification minutieuse et une exécution précise de différentes étapes. 

Étape 1 : Définir le besoin en recrutement 

La première phase du recrutement consiste à définir précisément les besoins en recrutement.

Cela inclut la spécification du type de contrat idéal en fonction des exigences du poste : CDD, CDI, temps plein, temps partiel. Mais aussi la vérification budgétaire. La collaboration entre les ressources humaines (RH) et le service de la Finance est essentielle pour aligner les objectifs de recrutement sur les capacités budgétaires de l’entreprise. 

Une identification précise des besoins et une bonne connaissance des budgets disponibles favorisent une approche stratégique et réfléchie du recrutement, positionnant l’entreprise pour un succès à long terme dans l’acquisition de talents.

Étape 2 : Identifier le poste à pourvoir

Il est impératif de cerner clairement les contours des postes à pourvoir

Descriptif des missions, des tâches et des responsabilités

Définissez minutieusement les missions spécifiques que le futur collaborateur devra assumer.

Précisez les tâches quotidiennes qui seront associées au poste.

Identifiez clairement les responsabilités qui seront confiées au candidat.

Degré d’autonomie nécessaire du candidat

Évaluez le niveau d’indépendance requis pour exceller dans le rôle.

Définissez les marges de manœuvre et la prise d’initiative attendue.

Savoir-faire et savoir-être nécessaires

Identifiez les compétences techniques (hard skills) essentielles à la réussite dans le poste.

Mettez en avant les qualités comportementales (les soft skills) indispensables.

Établissement d’une fiche de poste complète

Pour matérialiser votre travail descriptif des emplois à pourvoir, rédiger une fiche de poste complète est nécessaire. 

Elle doit comprendre plusieurs parties : 

  • Une dénomination précise du poste pour une identification claire et rapide.
  • Une description de l’environnement professionnel : le service de rattachement, le rattachement hiérarchique direct et les personnes rattachées sous la personne qui sera recrutée.
  • Une présentation des missions à accomplir avec précision.
  • Les conditions d’exécution du contrat de travail. Par exemple, les horaires de travail, le lieu d’exercice de la mission…
  • Le profil type du candidat recherché : les savoir-être et les savoir-faire, les qualifications et les expériences requises.

En structurant rigoureusement ces éléments au sein de fiches de postes complètes, vous assurez une compréhension approfondie du rôle à pourvoir.

Étape 3 : Définir la stratégie de sourcing

La réussite du recrutement dépend en grande partie de la stratégie de sourcing candidat établie.

Cette phase nécessite une approche proactive, combinant la communication interne et l’exploration des options externes pour identifier le candidat idéal. 

Communiquer en interne sur le poste à pourvoir

Impliquez les équipes internes en informant les collaborateurs de l’existence du poste à pourvoir.

Encouragez les recommandations internes, exploitant ainsi le réseau professionnel existant au sein de l’entreprise.

Organisez des réunions d’équipe pour présenter le poste et susciter l’intérêt des talents potentiels déjà présents dans l’organisation.

Chercher un candidat à l’extérieur de l’entreprise

Vous disposez de 2 options pour dénicher la perle rare.

Une gestion directe du recrutement. C’est-à-dire que l’entreprise s’occupe personnellement de celui-ci. Elle peut utiliser des canaux de recrutement appropriés, tels que les plateformes en ligne, les réseaux sociaux professionnels et les événements sectoriels. Elle peut aussi impliquer les salariés dans le processus en encourageant les recommandations internes.

Cette option présente plusieurs avantages : 

  • L’entreprise a un contrôle direct sur l’ensemble du processus, du sourcing à la sélection finale.
  • Les équipes internes comprennent mieux la culture de l’entreprise et les compétences spécifiques recherchées.
  • Elle évite les frais supplémentaires associés à l’engagement d’un cabinet de recrutement.

Le recours à un cabinet de recrutement. C’est-à-dire que l’entreprise délègue tout ou partie du recrutement. Pour ce faire, elle doit sélectionner un cabinet de recrutement spécialisé dans le secteur d’activité de l’entreprise. Puis, communiquer clairement sur les attentes, les délais et les critères de sélection.

Cette option présente plusieurs avantages : 

  • Les cabinets de recrutement possèdent souvent une connaissance approfondie du marché du travail et des compétences spécifiques.
  • Externaliser le recrutement permet aux entreprises de se concentrer sur leurs activités principales.
  • Les cabinets de recrutement ont souvent accès à un vaste réseau de candidats qualifiés.

Étape 4 : Publier une offre d’emploi

Rédigez et publiez une offre d’emploi attractive pour attirer l’attention des candidats potentiels. 

Étape 5 : Étudier les candidatures reçus

La gestion des candidatures peut être chronophage. L’utilisation d’un logiciel ATS (Applicant Tracking System) facilite et accélère le tri, l’analyse et la gestion des candidatures. 

Étape 6 : Recevoir en entretien les candidats sélectionnés

Après avoir présélectionné les candidatures qui vous intéressent, vous devez convoquer les candidats choisis pour des entretiens approfondis. 

Cette phase va au-delà de l’évaluation des compétences techniques. Elle permet également d’explorer l’adéquation du candidat avec le poste et la culture de l’entreprise.

Les entretiens jouent un rôle clé dans la prise de décision finale du processus de recrutement. Préparez-les toujours sérieusement en amont.

Notre conseil : soignez toujours vos entretiens, même si vous ne pensez pas retenir la personne. Vous pourriez toujours vous recroiser un jour dans le monde du travail. Vous laisserez un bon souvenir au candidat, ce qui est toujours favorable pour renforcer l’attractivité de votre marque employeur

Étape 7 : Vérifier les compétences du candidat

Assurez-vous de la compétence véritable du candidat par le biais de tests, de prises de références et de mises en situation.

  • Proposez des tests adaptés : ils doivent permettre d’évaluer précisément les aptitudes techniques requises pour le poste. Utilisez des outils de simulation pour évaluer la réactivité du candidat dans des situations professionnelles.
  • Faites des prises de références éclairantes : contactez les références professionnelles pour obtenir des insights sur les performances antérieures du candidat. 
  • Proposez des mises en situation réalistes : créez des scénarios reflétant les défis potentiels du poste. Évaluez la réaction du candidat face à des situations pratiques. Cette approche exhaustive assure une évaluation complète des aptitudes techniques et comportementales du candidat.

Étape 8 : Choisir le candidat

Après des évaluations exhaustives, sélectionnez le candidat idéal pour l’emploi disponible. 

N’oubliez jamais d’informer de manière professionnelle les candidats non retenus. Votre marque employeur et l’expérience candidat ne peut qu’être renforcée.

En fournissant un feedback constructif ou des conseils pour le développement professionnel, l’entreprise peut contribuer à une expérience positive, même pour les candidats non retenus.

Étape 9 : Préparer l’embauche du candidat sélectionné

Avant-dernière phase du processus de recrutement : les formalités d’embauche obligatoires et dévolues par la loi aux employeurs. Vous ne pourrez pas passer à côté de celles-ci : DPAE, remise du contrat de travail, visite d’information et de prévention, inscription du salarié au registre unique du personnel, affiliation à une caisse de retraite complémentaire…

Informez le candidat sélectionné des démarches à suivre et des documents qu’il doit fournir. 

Assurez-vous qu’il a toutes les informations nécessaires pour son premier jour, y compris l’emplacement, l’heure de début, etc.

Préparez l’environnement de travail du nouveau collaborateur. Cela peut inclure la configuration de son espace de travail, l’attribution de ressources nécessaires, l’accès aux systèmes et logiciels, etc. 

Étape 10 : Onboarder la nouvelle recrue

Un programme d’onboarding structuré permet aux candidats de rapidement prendre leur marque dans leur nouvel univers professionnel.

La phase d’onboarding favorise l’autonomie rapide des talents sur leur poste, mais aussi une intégration réussie au sein de l’équipe et de l’entreprise. 

L’onboarding peut comprendre des activités telles que des sessions d’introduction à l’entreprise, des rencontres avec les membres de l’équipe, des formations sur les processus internes et la clarification des attentes professionnelles.

Par exemple, organiser un déjeuner de bienvenue avec l’équipe permet au nouvel employé de tisser des liens informels, créant ainsi un environnement convivial. 

Fournir un manuel d’intégration détaillé avec des ressources claires sur les procédures, les politiques et la culture de l’entreprise permet au nouveau talent de s’orienter rapidement. 

Notre conseil : n’hésitez pas à mesurer l’efficacité des embauches en fixant des KPI de recrutement. Ils vous permettront de rectifier votre processus s’il ne s’avère pas concluant.

Processus de recrutement, ce qu’il faut retenir

Le processus de recrutement est une composante cruciale de la réussite d’une entreprise. Sa mise en œuvre effective revêt une importance capitale pour garantir des embauches réussies.

Chaque moment joue un rôle crucial dans la création d’une équipe performante et alignée sur les objectifs de l’entreprise. 

Il existe 10 étapes clés pour pourvoir efficacement un emploi : 

  1. Définir le besoin en recrutement dans l’entreprise.
  2. Identifier le poste à pourvoir.
  3. Définir la stratégie de recrutement.
  4. Publier une annonce d’emploi attractive.
  5. Étudier les candidatures reçues.
  6. Organiser des entretiens d’embauche.
  7. Vérifier les soft skills et les hard skills du candidat.
  8. Choisir le meilleur profil.
  9. Préparer l’embauche.
  10. Onboarder la nouvelle recrue.
Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 0 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
Voir les articles du blog