Article

Quelle est la relation entre Big data et cloud computing ?

Date :

Depuis les années 2000, on assiste à une véritable course aux données en France et dans le monde. Qu’il s’agisse de la collecte, du stockage ou du traitement, elles mobilisent des technologies novatrices et des expertises pointues pour répondre à des problématiques de masse toujours plus importantes. À l’heure actuelle, le Big data revêt une importance capitale pour la compétitivité des entreprises. Le regain d’intérêt pour le télétravail depuis la pandémie mondiale liée au Covid-19 a stimulé le secteur des services cloud et des données. Le cloud computing a permis de décupler les possibilités du big data, mais aussi de réaliser des économies en utilisant des infrastructures en ligne. Quelle est la relation entre Big data et cloud computing ? Nos réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le Big data ?

Vous entendez parler de big data mais vous ne maîtrisez pas totalement ce concept ? Définition, caractéristiques et métiers liés aux données internet, nous faisons le tour de la question.

La définition du Big data

Littéralement, les termes big et data viennent de l’anglais. Ils signifient respectivement grand (big) et données (data).

Le Big data, c’est donc un grand nombre de données collectées. Il est à la fois un concept qui décrit la quantité massive de data recueillies. Mais aussi une technique car il implique le recours à des technologies spécifiques pour la collecte, le traitement, l’analyse et le stockage de la base de données.

Le big data nécessite un traitement particulier car aucun logiciel classique de données n’a les capacités de gérer la quantité amoncelée par les entreprises.
Pour le big data, l’unité de mesure de capacité de stockage de données est le téraoctet (To) ou le pétaoctet (Po). Par exemple, ce dernier équivaut à 1 million de milliards d’octets.

À noter : en français, vous pourrez aussi trouver le terme mégadonnées.

Quelles sont les 3 grandes caractéristiques du Big data ?

3 signes distinctifs permettent de reconnaître le Big data :

  • Le volume : pour parler de big data, le volume de données collectées doit être important. La quantité précise peut varier en fonction des sources. Mais généralement, on parle de Big Data lorsqu’il s’agit de quantités de données mesurées en téraoctets (To) ou pétaoctets (Po). A minima, le Big Data commence à partir de plusieurs dizaines de téraoctets, sans limite maximale.
  • La vitesse : les données sont collectées en temps réel ou quasi réel. Elles nécessitent une analyse et une action immédiate.
  • La variété : le big data récupère des formes différentes de data, structurées ou non structurées. Par exemple, un texte, un audio ou une vidéo.

Dans le jargon spécialisé, on parle des 3 V.

Plus récemment, 2 autres V ont été ajoutés aux caractéristiques du Big data :

  • La véracité : c’est la fiabilité de ce qui est collecté. Les données doivent être pertinentes et réelles.
  • La valeur : les données collectées doivent permettre de fournir des éléments précis et des indicateurs concrets aux directions des entreprises, notamment le service marketing, pour leur permettre de prendre les bonnes décisions stratégiques.

Quels sont les métiers du Big data ?

Les métiers du numérique ont le vent en poupe. Pour preuve, les embauches dans ce secteur ont progressé de 7 % entre juin 2020 et juin 2021 (Pôle emploi, infographie 28 janvier 2022).

Lorsqu’on parle des métiers du big data, on vise plus spécifiquement ceux qui permettent la collecte, l’analyse et le traitement d’un grand volume de données, issues de sources digitales variées. Par exemple, les moteurs de recherche (Google, Firefox, Explorer…) ou les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn ou Instagram).

Les entreprises sont en quête permanente de nouveaux talents capables d’analyser, trier et exploiter les data collectées. Elles éprouvent des difficultés de recrutement, conséquence d’un manque d’experts en big data. On parle même d’un secteur en tension.

Le grand volume de données a permis l’émergence de nouveaux métiers comme :

  • Data analyst.
  • Data scientist.
  • Data engineer.
  • Architecte Big data.
  • Développeur Big data.

La reconversion numérique n’attend plus que vous ! Découvrez notre Formation Concepteur Big Data Cloud.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Nuage virtuel ou réel ? Le cloud computing a en tout cas opéré une petite révolution dans l’univers des données dans les années 2000. Qu’est-il vraiment ? Découvrez-le vite.

La définition du Cloud computing

Littéralement, cloud computing peut être traduit par informatique dans les nuages en français.

Dans le secteur du numérique, il offre la possibilité de stocker des données, non plus sur un ordinateur, mais dans un cloud composé de nombreux serveurs distants et interconnectés.

Il s’agit d’un datacenter payant, géré par des entreprises tierces.

Le cloud computing est l’une des solutions qui permet aux entreprises de stocker le big data. Elles peuvent aussi décider de les conserver sur leur site, ou sur les deux.

Bon à savoir : il existe 3 types de service cloud. Le logiciel en tant que service (SaaS), la plateforme en tant que service (PaaS) et l’infrastructure en tant que service (IaaS). L’entreprise choisit celui le plus proche de ses besoins.
À noter : NetExplorer, Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google, Apache Hadoop, Apache Spark ou encore OVHcloud proposent des services cloud.

À quoi sert le cloud computing (les avantages) ?

Le cloud computing permet aux entreprises de réaliser des économies en temps et en argent.

En louant un espace de stockage dans un datacenter, elles n’ont pas à acheter et à gérer leur propre infrastructure informatique pour traiter le Big Data. Elles ne payent que les services utilisés pour leurs données.

Autre avantage, et pas des moindres, les utilisateurs peuvent gérer leur besoin en temps réel. Ils peuvent augmenter leurs espaces de stockage en fonction de leurs besoins.

Enfin, cet outil permet d’économiser de la main-d’œuvre rare en interne en utilisant les ressources du datacenter.

Quels sont les métiers du cloud computing ?

Le cloud computing est aujourd’hui en pleine croissance. Les fortes demandes des entreprises ont pour corollaire un besoin accru d’experts ayant des compétences liées à l’analyse des informations et aux problématiques d’hébergement web.

Dans le domaine des données, il existe des métiers qui ne connaissent pas de crises.

En voici une liste non exhaustive :

  • Administrateur de Cloud.
  • Développeur de Cloud.
  • Architecte de Cloud.
  • Consultant infrastructure Cloud.
  • Expert en performance du Cloud.

Si cet univers du traitement, de la gestion des données internet et des outils de stockage vous passionne, n’attendez plus et formez-vous !

Quel est le point commun entre le Big data et le cloud computing ?

Le Big data et le cloud computing sont des technologies liées pour récolter, traiter et stocker de grandes quantités de données.

Quelle est la différence entre le cloud et le Big data ?

Le big data est un concept qui vise la matière première dans son ensemble, à savoir la collecte, le stockage et le traitement de données. Il mobilise aussi des technologies spécifiques pour collecter, stocker et analyser efficacement ces informations.

Le cloud computing offre une infrastructure pour stocker et traiter le big data, en utilisant des serveurs distants via internet.

Autrement dit, le big data alimente le cloud computing. Tandis que le cloud computing permet l’exploitation de la data.

Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 7 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
Voir les articles du blog