Article

5 astuces pour faciliter le processus de recrutement dans votre entreprise

Date :

Vous avez un projet d’embauche, mais votre entreprise fait partie d’un secteur en tension ? Vous pensez avoir des difficultés à recruter sur un poste précis ? Rassurez-vous, il existe d’autres moyens que les voies classiques du recrutement pour élargir votre quête de talents. Découvrez 5 façons de faciliter vos processus de recrutement en toute sérénité.

1. Miser sur la reconversion professionnelle pour diversifier son processus de recrutement (reskilling)

Le reskilling, reconversion ou requalification en français, est un processus qui permet de recruter un nouveau talent dans l’entreprise puis de le former pour lui permettre d’acquérir de nouvelles compétences nécessaires au bon exercice de son emploi.

Le candidat est recruté pour ses soft skills, détectées à l’entretien d’embauche. Une formation lui est ensuite accordée pour acquérir les hard skills manquantes à sa nouvelle qualification.

Miser sur le reskilling vous permet d’élargir le vivier de candidats disponibles pour vos embauches, à économiser du temps et de l’argent à travers des recrutements efficaces et pérennes.

2. Développer les compétences des collaborateurs pour enrichir son processus de recrutement (upskilling)

L’upskilling, perfectionnement en français, est un autre processus permettant de pallier des difficultés de recrutement dans les entreprises.

Il vise le renforcement des compétences existantes d’un collaborateur, tout au long de son parcours professionnel, dans le but de le spécialiser sur ses connaissances techniques et de pouvoir suivre les évolutions de son métier.

Votre salarié devient votre candidat à travers une filière d’évolution de son potentiel en interne !

L’upskilling contribue à fidéliser les talents de votre entreprise, tout en continuant de miser sur eux. Vous faites d’une pierre deux coups puisqu’ainsi vous évitez le turnover.

3. Participer à des job dating pour faciliter son processus de recrutement

Les villes ou les départements, mais aussi les organismes publics ou privés, organisent plusieurs fois dans l’année des job dating pour réunir les acteurs de l’emploi autour d’un même secteur. Les entreprises en sont les acteurs principaux.

Ces événements vous permettent de faire passer de courts entretiens d’embauche, d’une dizaine de minutes environ.

Y participer vous permettra d’élargir le spectre des candidats potentiels en communiquant sur vos offres d’emploi.

Plus encore, c’est un formidable moyen de faire rayonner votre marque employeur et de vous faire connaître auprès de profils variés.

4. Faciliter le processus de recrutement en fidélisant les salariés déjà en poste

En donnant le moyen à vos salariés de se former, vous développez leur productivité au maximum.

En tant qu’employeur, les avantages sont multiples :

  • En misant sur leur potentiel, vous les fidélisez dans l’entreprise.
  • Vous les faites évoluer avec votre projet d’entreprise, tout en bénéficiant de leurs compétences acquises tout au long de leur expérience collaborateur.
  • Vous développez votre marque employeur.
  • Vous faites diminuer le turnover dans l’entreprise et donc les recrutements inutiles.

Côté salariés :

  • Les formations dispensées leur permettent de garder un bon niveau d’employabilité sur le marché du travail.
  • Le salaire est évolutif.

L’acquisition de compétences est une source de motivation pour les salariés, tout comme prendre part à votre projet et à son évolution.

5. Bénéficier de la POEI pour améliorer son processus de recrutement

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) est une aide au financement d’une formation avant l’embauche d’un candidat.

Si vous souhaitez recruter un candidat à qu’il pourrait manquer une ou plusieurs compétences pour maîtriser le poste convoité, la POEI est le dispositif idéal :

  • Jusqu’à 400 heures de formation financées par Pôle emploi. La période d’essai ne démarre qu’à l’issue des 400 heures de formation, ce qui laisse la possibilité d’accompagner et voir évoluer le candidat avant de l’intégrer définitivement.
  • Elles peuvent être dispensées en interne ou en externe de l’entreprise.
  • Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi.
  • Elle peut être mise en place pour un CDI ou un CDD de 12 mois minimum.

La POEI permet d’obtenir le financement de Pôle emploi et ainsi de former comme vous le souhaitez vos futurs salariés.

Quelles sont les étapes d’un processus de recrutement réussi ?

Voici un bref rappel des 8 étapes les plus importantes pour un processus de recrutement réussi en entreprise.

1. Définir son besoin en recrutement

Définir votre besoin en recrutement revient à préciser l’objectif de cette embauche, mais aussi les compétences recherchées, hard skills et soft skills, et les missions attendues. 

Une fiche de poste claire et précise peut centraliser toutes ces informations.

2. Définir sa stratégie de recrutement

Vous devez en amont définir votre stratégie de recrutement : interne (upskilling), externe (reskilling, job dating, Poei).

Il faut ensuite communiquer sur votre intention d’embauche.

Une entreprise qui recrute est généralement signe de sa bonne santé.

3. Rédiger une offre d’emploi

Votre offre d’emploi doit être claire et motivante. Elle est une étape importante du processus de recrutement.

L’offre doit correspondre à votre proposition, tant sur le ton employé que sur les missions proposées.

A contrario, une offre d’emploi peu étayée augmente le risque de déception pour le candidat et peut entraîner :

  • Un turnover supplémentaire.
  • Des désistements de candidatures.

4. Définir les supports de diffusion

Votre annonce d’emploi doit être visible de tous.

Voici des exemples de supports de diffusion à favoriser :

  • En interne : sur votre bourse à l’emploi, sur votre page entreprise.
  • En externe : sur des jobboards spécialisés, sur les réseaux sociaux comme LinkedIn, ou Instagram, via Pôle emploi, un cabinet de recrutement, un centre de formation. Recrutez des collaborateurs avec Fitec.

Vous pouvez aussi utiliser des outils de diffusion innovants de vos offres comme un job dating ou une journée portes ouvertes.

5. Trier les candidatures

Après la diffusion de l’annonce, la présélection des candidats doit se faire de manière efficace en définissant des critères de sélection.

Par exemple :

  • La formation du profil.
  • Son expérience.
  • Le secteur d’emploi précédent…

6. Convoquer les candidats à des entretiens

L’onboarding commence dès l’invitation à l’entretien, soyez attentifs !

Pour cela :

  • Donnez des instructions claires sur le rendez-vous, le lieu, l’heure…
  • Prévoyez le temps nécessaire pour le recevoir dans de bonnes conditions.
  • Prévoyez un espace dédié pour faire passer l’entretien.
  • Préparez des questions aux candidats.
  • Exposez-lui la suite du processus d’embauche.

7. Formaliser une offre d’embauche

Si un profil a retenu votre attention et que vous souhaitez lui proposer une offre d’embauche à l’issue de votre entretien, soyez clair. Mentionnez les missions, le salaire, les conditions…

Pensez également à prévenir les candidats non retenus, ils restent des talents potentiels sur d’autres postes et représentent une partie de votre réseau grandissant.

Leur expérience candidat est l’image que vous laisserez de votre entreprise.

8. Onboarder les nouvelles recrues

L’onboarding se poursuit après l’entretien d’embauche et perdure jusqu’à plusieurs semaines après l’intégration dans l’entreprise.

Pour le réussir et fidéliser votre nouvelle recrue :

  • Gardez le contact jusqu’à son arrivée.
  • Anticipez le côté matériel, accès, fournitures…
  • Prévenez l’équipe.
  • Prévoyez un parcours d’intégration.
  • Réservez-lui du temps pour débriefer.
  • Organisez les formations nécessaires.
  • Proposez l’accompagnement d’un mentor.

Conclusion

Les meilleures solutions sont parfois les plus proches ! Pensez-y, les talents de demain sont parfois déjà présents dans votre entreprise et peuvent parfaitement prendre un nouveau poste s’ils sont formés et accompagnés.

D’autres processus externes de recrutement existent. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus en explorant les job dating, la POEI ou le reskilling.

Plusieurs étapes jalonnent un processus de recrutement réussi. Respectez-les pour vous donner les meilleures chances de succès.

En cas de doute sur un profil ou une méthode de travail, n’hésitez pas à prendre conseils auprès du service des ressources humaines de votre entreprise.

Partagez cette actualité

Notre blog

Collègue qui aide une autre collègue (2)
Article

Durée : 0 min

7 conseils pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise

En pleine guerre des talents, notamment pour certains métiers en tension, mieux vaut mettre en avant ses meilleurs atouts pour donner envie de vous rejoindre. Les entreprises élaborent des stratégies efficaces pour se démarquer du lot. Les candidats en quête de leur prochaine expérience professionnelle sont sensibles à certains gestes. Notamment, des étapes de recrutement raccourcies, des valeurs fortes, un management horizontal, des outils modernes ou une politique de formation développée. Nous vous proposons 7 conseils pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise.

Découvrir
Recruteur écoute les remarques pendant la soutenance
Article

Durée : 0 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à SAP ?

La transformation digitale est au cœur des priorités de nombreuses entités. Les outils digitaux permettent aujourd’hui d’optimiser les processus internes. SAP propose de nombreux logiciels ERP quasi incontournables. Leurs fonctionnalités sont nombreuses. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à SAP ? Quelles formations choisir ? Découvrez nos réponses et les nombreux avantages que vous trouverez à opter pour la voie de l’upskilling.

Découvrir
Deux collègues heureux
Article

Durée : 6 min

Comment former en interne vos futurs talents en cybersécurité ?

Vous faites face à une pénurie de compétences en cybersécurité ? Recruter dans ce domaine est un challenge quotidien pour les équipes RH. Peu de profils sont disponibles face à une demande toujours plus forte. Les raisons sont simples : avec la transformation digitale des organisations, la question de la sécurité est devenue incontournable. Pour y répondre, de nouveaux métiers ont émergé. Les jeunes diplômés sortent peu à peu des formations initiales, mais ils ne sont pas assez nombreux pour occuper tous les postes vacants. Pourtant, les enjeux sont importants pour les entreprises. Les profils d’experts sont rares et les employeurs redoublent d’ingéniosité pour les attirer. Avez-vous pensé à l’upskilling des collaborateurs ? La formation continue permet aux entreprises de disposer de talents répondant à vos besoins et disponibles immédiatement. Comment former en interne vos futurs talents en cybersécurité ? Découvrez nos solutions.

Découvrir
Voir les articles du blog