Article

Comment fidéliser ses salariés ?

Date :

Vous souhaitez attirer puis conserver vos talents au sein de votre structure mais vous ne savez pas comment faire ? Toutes les entreprises sont concernées par la fidélisation des salariés, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité. Elle concerne donc aussi bien les métiers du numérique et de l’IT. Le premier challenge est d’attirer les candidats puis de les intégrer dans vos locaux. Ensuite, il vous faut transformer l’essai pour bénéficier du retour sur investissement des compétences dont vous avez besoin dans votre organisation. Comment fidéliser ses collaborateurs ? Découvrez 10 leviers de fidélisation efficaces.

Qu’est-ce que la fidélisation des salariés en entreprise ?

La fidélisation des talents est la stratégie mise en place par l’employeur pour encourager ses salariés à continuer de travailler dans leur organisation sans être attirés par ses concurrents.

Il s’agit clairement de réduire les départs et de favoriser l’engagement des salariés dans un contexte d’hyper mobilité, où la crise du covid est venue questionner le sens du travail de chacun et reprioriser les choix de vie.

Bon à savoir : on parle de fidélisation des collaborateurs ou de rétention du personnel.

Quels sont les leviers de fidélisation des salariés ?

Les leviers de fidélisation des salariés à la disposition des employeurs sont nombreux.

Il peut s’agir :

  • D’un processus de recrutement attractif.
  • D’un onboarding réussi.
  • D’un style de management approprié.
  • D’une bonne expérience collaborateur.
  • D’une politique de développement des collaborateurs.
  • D’une rémunération juste et évolutive.
  • D’un environnement de travail confortable (télétravail, équilibre vies personnelle / professionnelle, locaux lumineux…).

Voici plus en détails une liste des leviers les plus efficaces.

1. Soigner les conditions de travail

Les conditions de travail font partie de la stratégie de fidélisation. Ces dernières années, et plus encore depuis la crise du Covid-19, les salariés viennent chercher un travail pour gagner leur vie, mais pas que.

Le cadre dans lequel s’exerce l’activité professionnelle se situe autant dans la reconnaissance de la valeur des compétences, par le salaire, les primes et autres incentives, que dans le confort au travail.

Parmi les conditions de travail attractives, on note :

  • Le télétravail.
  • Les installations modernes.
  • La mise à disposition d’espaces agréables.
  • L’existence d’une salle de sport.
  • L’existence d’une conciergerie.
  • La mise à disposition d’un moyen de restauration équilibré.

2. Favoriser la montée en compétences des salariés en poste

La fidélisation des collaborateurs passe aussi par la formation et les possibilités de développement professionnel.

La mise en place d’un plan de montée en compétences est un moyen efficace pour retenir les talents indispensables de l’entreprise, notamment dans les métiers du numérique et de l’IT exposés à des pénuries de candidats.

La formation continue des salariés est un point fort de la fidélisation en permettant à chacun de maintenir son employabilité sur le marché du travail.

Le reskilling, ou la requalification pour l’acquisition de nouvelles compétences, permet l’accompagnement d’un salarié vers un changement de métier en lui accordant une formation pour acquérir les hard skills manquantes à sa nouvelle qualification.

L’upskilling permet le renforcement des savoir-faire existants d’un collaborateur. Il peut être mis en place tout au long de son parcours professionnel dans le but de le spécialiser dans ses connaissances techniques et de pouvoir suivre les évolutions de son métier.

Par exemple, l’apprentissage d’un :

  • Nouveau logiciel.
  • Nouveau langage.
  • Nouvelle technique de codage.

L’upskilling contribue donc à pallier la pénurie d’employés, à les fidéliser, à économiser du temps et de l’argent à travers des recrutements efficaces.

3. Encourager une culture d’entreprise positive

Faire adhérer à une culture d’entreprise, c’est aussi un moyen de développer l’appartenance que le salarié à pour son entreprise pour le fidéliser.

Faire preuve de reconnaissance, réunir les salariés pour célébrer les succès de l’entreprise, organiser des évènements pour créer la cohésion entre les équipes sont autant de possibilités pour inculquer une culture d’entreprise positive.

4. Valoriser les succès

Les succès sont le moteur de l’entreprise. Ils assurent sa pérennité et son développement.

Les salariés de l’entreprise en sont à l’origine. Il est donc fondamental de les valoriser pour les cultiver :

  • Développer la reconnaissance financière.
  • Célébrer les succès par des évènements communs.
  • Mettre en valeur les collaborateurs de la semaine ou du mois.

5. Adopter une politique salariale motivante

Une politique salariale juste et évolutive est motivante si elle reconnaît le travail et l’implication de chacun et met en valeur les talents tout au long de l’expérience collaborateur.

Les avantages sociaux concourent à la motivation des salariés de l’entreprise pour conserver leur place au sein de l’organisation et ainsi, contribuer à son développement.

6. Garantir un bon équilibre vie professionnelle – vie personnelle

L’équilibre entre le personnel et le professionnel est un concept recherché par les salariés mais aussi par les entreprises elles-mêmes pour avoir des employés équilibrés, heureux, motivés et productifs.

Voici des exemples de règles à mettre en place :

  • Pas de réunion après 17 heures.
  • Offrir la possibilité de poser ses RTT.
  • Garantir un droit à la déconnexion.
  • Proposer des horaires de travail flexibles dans un cadre donné.

7. Impliquer les salariés dans la prise de décisions

L’implication des collaborateurs dans la prise de décision de l’entreprise les place en acteur de leur parcours et du développement de leur structure.

Elle renforce leur engagement dans la vie de l’entreprise.

8. Offrir des avantages attractifs aux salariés

La possibilité pour les salariés d’avoir accès à des dispositifs avantageux et attrayants est un outil de motivation :

  • Leur donner des équipements électroniques performants : ordinateur, tablette, smartphone…
  • Les équiper de véhicules de fonction lorsque c’est nécessaire.
  • Proposer des réductions pour un club de sport.
  • Proposer une mutuelle avantageuse.
  • Donner des chèques-cadeaux.
  • Offrir des cadeaux de Noël aux enfants…

9. Établir une communication transparente

La transparence incite la confiance des salariés et donc leur engagement envers votre entreprise. 

Voici des preuves de transparence reconnues :

  • Connaître l’opinion de vos salariés sur l’organisation mise en place avec des enquêtes à 360° ou des études sur la qualité de vie au travail qui donne la parole à chacun.
  • Donner des perspectives d’évolution transparentes aux salariés.
  • Communiquer les résultats de l’entreprise.
  • Donner de la visibilité sur les projets et les grands enjeux des prochaines années.

10. Utiliser les outils RH

Les outils RH permettent de regrouper les informations collectées. En améliorant la lisibilité des parcours et des compétences, l’accompagnement des collaborateurs ne peut être que meilleur.

Pourquoi est-il important de fidéliser les collaborateurs ?

La liste des avantages procurés par une bonne fidélisation des salariés est longue.

Les principaux sont les suivants :

  • Augmenter leur engagement.
  • Limiter le taux de turnover ou l’absentéisme.
  • Éviter les conséquences négatives d’un départ :
    • La désorganisation des équipes.
    • Les coûts de formation et de recrutement.
    • La perte de compétences.
  • Améliorer la performance de l’entreprise (meilleure productivité grâce à des salariés bien formés).
  • Encourager le sentiment d’appartenance.
  • Minimiser la fuite des talents.

C’est aussi l’image de marque qui est impactée dans le bon sens par une expérience collaborateur réussie.

Peut-on fidéliser dans tous les secteurs d’activité ?

Oui, la fidélisation des salariés est possible dans tous les secteurs d’activité et pour tous les métiers.

Cela est d’autant plus important pour les métiers en tension qui subissent une pénurie de talents tels que les développeurs web, les chefs de projets IT, les PO, les PM…

Le recrutement des profils informatiques et numériques pose des difficultés en 2023.

Conclusion

Les managers jouent un rôle clef dans votre organisation et la fidélisation des talents. Ils doivent cultiver de bonnes relations et veiller au bien-être des équipes durant leur expérience collaborateur.

L’entreprise à tout intérêt à fidéliser ses salariés pour être compétitive et se développer sur un marché grandissant et en mouvement.

Partagez cette actualité

Notre blog

Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
formateur qui donne une bonne remarque (Evocime)
Article

Durée : 0 min

4 étapes à suivre pour une reconversion dans l’IT réussie

Développeur, data analyst, administrateur SI, analyste en cybersécurité… Les métiers de l’IT et du numérique vous intéressent ? Ils sont nombreux et ont le vent en poupe. Changer de secteur d’activité, c’est possible. Y compris si vous êtes sur le marché de l’emploi depuis quelques années. Les portes de la reconversion IT vous sont ouvertes dès lors que vous suivez quelques étapes fondamentales pour préparer votre projet. Lesquelles ? Découvrez pas-à-pas la marche à suivre.

Découvrir
Voir les articles du blog