Article

L’approche no-code est-elle adaptée et valorisante pour les équipes QA ?

Date :

Au cours des dernières années, l’approche no-code est devenue de plus en plus populaire en matière de développement d’applications et de tests logiciels. Cette approche permet de créer des applications sans compétences en développement, permettant ainsi à des profils non techniques ou fonctionnels de créer des applications personnalisées.

Commerciale avec son recruteur

Le manque de ressources humaines côté testeurs est une problématique bien présente. Cette pénurie de talents peut entraîner des retards de mise sur le marché, des erreurs de production, une réduction de la qualité globale du produit et une baisse de la satisfaction clients. Les entreprises doivent trouver des moyens innovants pour résoudre ce problème et l’approche no-code semble être une solution prometteuse.

Cependant, une question légitime se pose : l’approche no-code est-elle adaptée et valorisante pour les équipes QA ? Dans cet article, nous allons examiner les avantages et les inconvénients de cette approche pour les équipes QA et déterminer si elle peut être une solution viable pour les tests logiciels.

Équipe QA, no-code, kezako ?

Le métier de QA

L’équipe QA (quality assurance ou assurance qualité) joue un rôle crucial dans le développement de logiciels, de sites web et d’autres solutions digitales. Un QA Manager (ou responsable assurance qualité) dans une DSI est chargé de superviser les processus d’assurance qualité pour les projets informatiques au sein de l’organisation. Leur rôle est de s’assurer que les projets sont livrés dans les délais impartis et selon les spécifications de qualité requises.

Le QA Manager travaille avec les équipes de développement pour élaborer et mettre en œuvre des stratégies d’assurance qualité pour chaque projet. Il est également responsable de la gestion des processus de test pour chaque projet. Cela peut inclure l’élaboration de plans de test, la coordination des tests avec les équipes de développement, la surveillance des résultats des tests et la communication des résultats aux parties prenantes.

Le concept de no-code

Le no-code est une approche de développement d’applications qui permet à des utilisateurs, sans compétences en développement, de créer des applications logicielles sans écrire une seule ligne de code. Cette approche utilise des outils visuels, des modèles pré-construits, des assistants et des interfaces glisser-déposer pour permettre aux utilisateurs de créer des applications en assemblant des blocs de fonctionnalités prédéfinies. Les outils no-code peuvent être utilisés pour créer une variété d’applications – mobiles, web, desktop, des chatbots, des formulaires, des tableaux de bord, etc. Le no-code permet aux entreprises de développer des applications plus rapidement et à moindre coût, tout en réduisant la dépendance à l’égard des développeurs de logiciels.

Les avantages de l’approche no-code pour les équipes QA

Rapidité et efficacité

Avec l’approche no-code, les équipes QA peuvent créer et tester des applications plus rapidement et plus efficacement. En utilisant des outils de drag&drop, les testeurs peuvent rapidement créer des scénarios de tests fonctionnels, des workflows et des modèles de données sans avoir à écrire de code. Cela permet aux équipes QA de se concentrer sur la création de tests et de résoudre les problèmes plutôt que de passer du temps à écrire du code.

Autonomie

À l’ère du no-code, les testeurs de logiciels ou de sites Web ont désormais accès à des outils permettant d’automatiser leurs tests sans avoir à demander l’aide d’un développeur.

Cela signifie que les équipes QA peuvent travailler plus rapidement et plus efficacement, car elles n’ont pas besoin d’attendre l’intervention de développeurs pour créer des scripts de test automatisés. En utilisant des outils no-code, les testeurs peuvent rapidement concevoir et mettre en œuvre des tests automatisés pour un large éventail de scénarios de test, de la vérification de la fonctionnalité de base à la validation de scénarios plus complexes.

Moins de dépendance vis-à-vis des développeurs signifie plus d’autonomie, mais également des échanges de pairs à pairs.

Réduction des coûts

En utilisant des outils de test no-code, les équipes QA peuvent réduire les coûts associés à l’embauche de développeurs supplémentaires pour le processus de test. Des outils de test no-code robustes permettent également de réduire les coûts de maintenance car ceux-ci sont peu sensibles aux changements de version. Cela permet aux entreprises de réduire les coûts globaux de développement et de test tout en augmentant l’efficacité de leurs équipes et la qualité du livrable.

Les inconvénients de l’approche no-code pour les équipes QA

Limites de personnalisation

L’approche no-code a des limites en termes de personnalisation. Les équipes QA peuvent ne pas être en mesure de créer des tests spécifiques sans avoir à écrire du code, ce qui peut limiter leur capacité à tester des applications plus complexes.

Dépendance de l’outil

Les équipes QA peuvent devenir dépendantes de l’outil no-code qu’elles utilisent car l’exécution et l’écriture des tests est généralement dépendante d’une licence ou d’un abonnement, ce qui peut poser des problèmes si l’outil est abandonné ou n’est plus pris en charge. Cela peut également limiter leur capacité à transférer leurs compétences à d’autres projets ou à d’autres entreprises.

Agilitest et son approche du no-code pour les équipes QA

Agilitest est une plateforme no-code / low-code d’automatisation des tests fonctionnels. Elle permet à des équipes QA, constituées de profils fonctionnels ou techniques, de facilement créer, automatiser et maintenir des scénarios de tests fonctionnels à grande échelle.

L’un des avantages d’Agilitest face aux solutions concurrentes et historiques du marché est qu’elle offre un langage de scripting de tests open source. Ce langage, ATS, est sous licence Apache et est gratuit. Cela signifie qu’il est possible de réexécuter des tests gratuitement dans tous les environnements et sur tous les types de systèmes – y compris les systèmes virtuels – même si l’utilisateur n’a plus de licence Agilitest.

Bien que no-code pour faciliter la gestion et la création de cas de tests fonctionnels, Agilitest met à disposition les descriptions de test au format ATS. Celles-ci sont donc accessibles en édition sous format texte et modifiables par l’utilisateur – offrant ainsi le meilleur des deux mondes pour les testeurs et développeurs.

Enfin, Agilitest permet de faciliter la maintenance des tests. Aujourd’hui, en moyenne, 75 % des coûts d’automatisation des tests vont à la maintenance des tests. Agilitest offre un système de capture innovant qui permet de rendre les tests peu sensibles aux changements de code. Mais également des rapports d’exécutions sous différents formats (HTML, PDF, ATSV) permettant ainsi de garantir la robustesse des tests.

Auteur – Maxime Goanvic, Test Consultant chez Agilitest
Ses différentes expériences dans le monde de l’automatisation des tests logiciel lui ont permis d’intervenir à différentes échelles, auprès de clients du secteur bancaire et de l’assurance. Il intervient aujourd’hui pour accompagner les clients d’Agilitest dans leur démarche d’automatisation.

Partagez cette actualité

Notre blog

Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 7 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute
Article

Durée : 7 min

Quels sont les métiers les plus payés en 2024 ?

Vous ciblez un emploi avec une forte rémunération pour votre carrière ? Plusieurs métiers ont le vent en poupe en 2024. Certains affichent des salaires très attractifs dès le début de carrière. En France, quels sont les métiers les plus payés en 2024 ? Dans quels secteurs d’activité avez-vous le plus de chance d’être mieux rémunéré ? Découvrez toutes nos réponses pour vous aider à faire les bons choix. * Toutes les rémunérations affichées dans cet article sont exprimées en milliers d’euros (k€). Elles correspondent au salaire moyen brut annuel fixe en région parisienne. Elles proviennent de l’étude des rémunérations 2024 de PageGroup.

Découvrir
Collaborateur qui fait une remarque à sa collègue sur son ordinateur
Article

Durée : 0 min

Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? 

Vous êtes conscient des enjeux qui se jouent sur la protection des données ? Vous avez envie d’accompagner les entreprises dans la sécurisation de leur système d’information ? La cybermenace est bien réelle et les risques ne faiblissent pas. La cybersécurité est définie par l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) comme l’état d’un système d’information (SI) qui résiste aux cyberattaques et aux pannes. Elle est assurée par des professionnels formés. Le secteur est porteur et les entreprises recrutent à tour de bras pour se prémunir d’attaques bien réelles. Comment se reconvertir dans la cybersécurité ? Découvrez nos 5 meilleurs conseils.

Découvrir
Voir les articles du blog