Article

Rétention des talents : 7 leviers efficaces

Date :

Stagiaire ravie de passer sa soutenance

7 leviers à actionner pour retenir les talents de votre entreprise

Face aux difficultés de recrutement actuelles et dans un contexte de guerre des talents, comment retenir les collaborateurs les plus qualifiés déjà en poste dans votre organisation ? La rétention des talents est un enjeu majeur pour la pérennité des entreprises. Découvrez les 7 leviers à actionner pour vous donner les meilleures chances de succès.

 

La rétention des talents, c’est quoi ?

La rétention des talents, c’est la capacité d’une entreprise à maintenir dans le temps ses salariés les plus précieux au sein de ses effectifs. Autrement dit, c’est tout faire pour qu’ils ne quittent pas l’entreprise.

 

Cela signifie les garder engagés, motivés et productifs sur le long terme.

Pourquoi retenir les talents de votre entreprise ?

Dans un contexte de pénurie de profils qualités, la rétention des talents est cruciale dans les entreprises pour plusieurs raisons : 

  • Elle évite que vos meilleurs collaborateurs ne quittent l’entreprise et rejoignent la concurrence. 
  • Elle diminue le taux de turnover.
  • Elle permet de réduire et de donc de maîtriser les coûts liés au recrutement et à la formation de nouveaux collaborateurs.

Comment retenir les talents de l’entreprise ? 

La rétention des talents repose sur 2 axes principaux : l’engagement et la fidélisation des salariés. L’objectif poursuivi étant de leur donner envie de rester le plus longtemps possible.

Voici 7 façons efficaces de fidéliser et d’engager les salariés de votre entreprise :

1. Former les salariés de l’entreprise

L’un des moyens les plus efficaces de fidéliser les talents est d’investir dans leur développement professionnel. C’est-à-dire de travailler leur employabilité.

La formation continue, avec l’upskilling (le développement de compétences nouvelles et plus avancées) et le cross-skilling (l’acquisition de compétences dans des domaines connexes), permet aux salariés de maintenir et d’améliorer leurs compétences en permanence.

Par exemple, une entreprise technologique peut proposer à ses ingénieurs des programmes de formation en intelligence artificielle (IA) pour rester à la pointe de l’industrie.

Les collaborateurs formés peuvent ainsi monter plus rapidement en compétences et bénéficier des postes ouverts à la mobilité interne. Mais aussi se voir confier plus de responsabilités.

2. Améliorer l’expérience collaborateur

L’expérience collaborateur englobe tous les aspects de la vie professionnelle d’un collaborateur, de l’environnement de travail aux relations interpersonnelles. Elle correspond à son expérience au sein de l’entreprise et le ressenti qui s’en dégage.

Pour l’améliorer, l’employeur doit créer un environnement de travail inclusif et positif.

Par exemple, vous pouvez : 

  • Offrir des avantages à vos salariés, tels que la flexibilité des horaires ou le télétravail.
  • Créer des espaces de travail modernes et confortables.
  • Encourager les relations interdépartementales.
  • Favoriser l’innovation au sein de l’entreprise.

3. Valoriser les réussites professionnelles des salariés

La reconnaissance et la récompense des succès professionnels sont essentielles pour motiver, fidéliser et engager les collaborateurs des entreprises. 

Mettez en place un système de reconnaissance interne qui célèbre les réalisations des employés.

Cela peut aller de simples félicitations publiques à des augmentations de salaire, des primes ou des opportunités de développement de carrière vers plus de management.

4. Personnaliser les conditions de travail des salariés

Reconnaître que chaque employé a des besoins et des préférences uniques en matière de travail est crucial. 

L’écoute individuelle est primordiale pour faire sentir à chacun qu’il est pris en compte dans l’entreprise.

Selon les besoins verbalisés aux équipes RH ou aux managers, vous pouvez mettre en place : 

  • Des conditions de travail personnalisées et une meilleure qualité de vie au travail : des horaires flexibles pour ceux qui ont des responsabilités familiales, ou des possibilités de travail à distance. 
  • Des programmes de formation sur-mesure.
  • Des outils spécifiques par métier.
  • Des ressources supplémentaires (recruter des stagiaires, des alternants ou augmenter le budget initialement alloué).
  • Un management plus souple.

5. Donner du sens au travail 

Créer un sens et une identité professionnelle au sein de votre entreprise est un moyen puissant de fidéliser les employés. 

Pour cela, vous pouvez développer une culture d’entreprise solide basée sur des valeurs partagées et des objectifs communs. 

Communiquez régulièrement sur la mission et la vision de votre entreprise pour que les talents comprennent l’impact de leur travail sur le succès global de celle-ci.

6. Mieux communiquer dans l’entreprise

Il y a le savoir-faire et le faire-savoir.

La communication interne est vitale pour que les employés se sentent connectés à l’entreprise et comprennent les initiatives de rétention mises en place. D’autant plus à l’ère du travail hybride.

Assurez-vous de communiquer clairement sur les avantages, les opportunités de développement, les changements organisationnels et les succès de manière transparente. Mais aussi sur la culture de l’entreprise, les valeurs défendues et les enjeux et défis auxquels l’organisation doit répondre dans les prochaines années.

Lorsqu’un talent comprend l’importance de son rôle dans l’entreprise, il est plus enclin à rester.

7. Mettre en place des indicateurs pour suivre l’engagement et la fidélisation des collaborateurs

Pour évaluer l’efficacité de vos efforts de rétention, ou pour vous alerter s’il y a un problème de rétention de personnel, définissez des indicateurs clés de performance (KPI) adaptés à votre entreprise. 

Ces KPI RH peuvent inclure le taux de rotation du personnel, le taux de satisfaction des employés, la participation à la formation continue, la progression de carrière, et bien d’autres. 

Les données collectées vous permettront d’identifier les domaines où des améliorations sont nécessaires.

Ce qu’il faut retenir sur la rétention des talents dans les entreprises

En plaçant la rétention des talents au cœur de votre stratégie, vous garantissez non seulement la satisfaction de vos collaborateurs, mais vous renforcez également la compétitivité et la pérennité de votre entreprise dans un marché exigeant.

Pour vous aider à retenir et conserver chez vous ceux qui font le succès de votre entreprise, des leviers efficaces peuvent être mis en place : 

  1. Formez vos salariés.
  2. Améliorez leur expérience collaborateur.
  3. Reconnaissez et valorisez les succès.
  4. Personnalisez les conditions de travail pour que chacun trouve un bon équilibre professionnel.
  5. Apportez du sens au travail de chacun.
  6. Communiquez régulièrement. Notamment sur la culture d’entreprise, mais aussi sur les succès des équipes.
  7. Suivez les leviers actionnés avec des KPI pour réagir au bon moment en cas de risque de fuite de vos talents.

Ultime conseil : une remise en question permanente des instances dirigeantes est aussi un élément important pour cultiver le succès dans votre entreprise et maintenir l’engagement des collaborateurs.

Partagez cette actualité

Notre blog

Trois apprenants heureux de leur cours en présentiel
Article

Durée : 6 min

Nos meilleurs conseils pour un changement de métier sans prise de risques

Vous avez décidé de changer de carrière professionnelle ? Vous avez bien raison, la quête de l’épanouissement personnel nécessite parfois quelques ajustements professionnels. Mais sachez que la route est longue avant d’atteindre votre objectif de reconversion. Parfois même sinueuse. Pour tout projet, le risque zéro n’existe pas. Y compris lors d’un changement de métier. En revanche, connaître les écueils pour mieux les éviter est fondamental. Découvrez la liste des risques encourus si vous vous décidez à prendre une nouvelle voie professionnelle et nos meilleurs conseils pour les esquiver.

Découvrir
Stagiaire à l'écoute lors d'une ouverture
Article

Durée : 5 min

Quels métiers de l’IT sont les plus touchés par des difficultés de recrutement en 2024 ?

Vous envisagez de vous tourner vers les secteurs du digital, de la tech ou de l'IT ? Vous avez bien raison. Les emplois sont porteurs et les embauches sont nombreuses. Côté employeurs, les difficultés de recrutement sont bien réelles. Face à une pénurie de profils formés, les recruteurs peinent à pourvoir tous les postes vacants. Quels métiers de l’IT sont les plus touchés ? Nos réponses dans cet article. * L’étude 2024 sur les rémunérations en France réalisée par le cabinet de recrutement Hays révèle les métiers qui sont les plus en tension.

Découvrir
Formatrice en train de donner son cours_
Article

Durée : 7 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ?

La sécurité informatique est une priorité pour toutes les entreprises. La sensibilisation de l’ensemble des salariés d’une même organisation est fondamentale pour prévenir tout risque de cyberattaque. Pour assurer le même niveau de connaissance, la formation continue est votre meilleure alliée. Elle vous permet aussi d’améliorer l’employabilité des talents et la montée en compétences de ceux qui manifestent un besoin de mobilité interne. On parle d’upskilling. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à la sécurité informatique ? Découvrez le catalogue de formations disponibles.

Découvrir
Voir les articles du blog