Article

8 conseils pour réussir sa transition professionnelle

Date :

Parce que vous vous apprêtez à prendre un virage à 180°… Voici nos meilleurs conseils pour que votre transition professionnelle soit une réussite !

RH qui prend des nouvelles des différents services

Changer de métier, vous en rêvez ? ​​La transition professionnelle, synonyme de reconversion et d’épanouissement dans sa nouvelle vie professionnelle, peut s’inscrire dans le cadre d’un Projet de Transition Professionnelle (PTP) ou du Compte Personnel de Formation (CPF). Ces dispositifs du droit français permettent à un salarié de demander une autorisation d’absence à son employeur pour suivre une formation certifiante en vue d’opérer une reconversion. Cependant, pour que cette transition soit couronnée de succès, une préparation minutieuse de votre projet est essentielle. De l’identification des raisons profondes qui motivent votre envie de transition professionnelle à la bonne préparation de votre dossier PTP, cet article vous propose 8 conseils pour réussir votre transition professionnelle.

1. Identifier les raisons profondes qui motivent votre envie de transition professionnelle

Avant de vous lancer dans une transition professionnelle, il est crucial de réaliser un travail d’introspection. 

Pour cela, posez-vous les bonnes questions pour identifier les raisons qui motivent ce changement

Pourquoi ai-je envie de changer de voie ? Qu’est-ce qui me motive ?

Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette interrogation. Les raisons d’un changement de vie peuvent être nombreuses : 

  • Recherche d’un meilleur équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle.
  • Quête de sens au travail.
  • Envie d’avoir un salaire plus élevé.
  • Quitter le statut de salarié.
  • Changer d’entreprise car ses valeurs ne sont plus les vôtres.

Comprendre vos motivations est la première étape essentielle pour une transition professionnelle réussie.

2. Faire le point sur ses attentes prioritaires et secondaires dans son nouveau travail

Après avoir listé les raisons qui motivent votre transition professionnelle, il est important de les hiérarchiser.

Toutes ne sont peut-être pas à mettre au même plan.

Déterminez ce que vous recherchez en priorité dans votre reconversion professionnelle. Vous pouvez tout simplement les lister en les numérotant du plus important au moins important. 

En identifiant vos attentes prioritaires, vous serez mieux préparé pour choisir la voie qui vous convient le mieux et accepter les compromis nécessaires.

3. Sélectionner le travail ou le secteur d’activité de transition qui vous correspond

Trouver la transition professionnelle parfaite implique de trouver l’équilibre entre vos désirs personnels et la réalité du marché du travail

Faites une liste des secteurs ou des métiers qui pourraient vous intéresser en fonction de vos compétences et de vos passions.

N’hésitez pas à solliciter l’aide de votre réseau professionnel. Il sera le mieux placé pour répondre à vos questions et parler des implications concrètes de leurs métiers.

4. Se faire aider en cas d’incertitude sur la transition professionnelle à réaliser

Si vous êtes incertain quant à la meilleure transition professionnelle à entreprendre, ou si vous vous sentez perdu dans l’accomplissement des premières démarches, il existe plusieurs leviers pour vous aider

Par exemple : 

  • Réaliser un bilan de compétences.
  • S’entourer d’un coach de carrière.
  • Solliciter le conseil en évolution professionnelle (CEP).

Osez solliciter l’aide des experts en transition professionnelle. Ils vous donneront de nombreux conseils et pourront vous accompagner tout au long de votre parcours.

Bon à savoir : vous pouvez financer votre bilan de compétences avec votre Compte Personnel de Formation (CPF). Le recours au CEP est gratuit.

5. S’assurer des besoins du marché du travail avant de changer de voie

Avant de prendre la décision définitive de changer de carrière, assurez-vous de bien comprendre les besoins actuels du marché du travail

Explorez les opportunités d’emploi dans le secteur ou le métier que vous visez et anticipez les éventuelles évolutions.

Vous pouvez par exemple regarder le nombre d’offres d’emploi disponibles concernant les fonctions que vous visez. Si elles sont nombreuses, c’est plutôt bon signe. Pour comprendre les enjeux à venir sur le poste ciblé, n’hésitez pas à interroger directement des salariés déjà en poste. Ils seront les mieux à même de vous parler de leur métier, vécu de l’intérieur. 

En effet, il serait décourageant d’opter pour un métier dont l’avenir professionnel est incertain ou totalement bouché. Vous risqueriez de dépenser du temps, de l’argent et de l’énergie pour ne pas atteindre l’objectif fixé.

Bon à savoir : Transitions Pro liste les métiers qui recrutent en 2023 par région. N’hésitez pas à aller consulter le site.

6. Lister les organismes sérieux de formation professionnelle

Dans le cadre de votre transition professionnelle, il est essentiel de choisir une formation certifiante et de rechercher des organismes de formation sérieux

Assurez-vous que la formation permette l’utilisation de votre CPF.

Bon à savoir : Fitec propose de nombreuses formations certifiantes de 57 jours pour vous reconvertir vers les métiers du numérique, en alternance, upskilling et reskilling. Si vous avez toujours rêvé de devenir product owner, consultant CRM ou développeur, c’est le moment de vous lancer.

7. Évaluer le coût de votre transition professionnelle

Lorsque vous envisagez une transition professionnelle, il est crucial d’évaluer l’impact financier que cela aura sur votre situation. 

Dans le cadre du Projet de Transition Professionnelle (PTP) réalisé sur le temps de travail, vous pouvez bénéficier d’une rémunération égale à un pourcentage de votre salaire moyen de référence. Votre rémunération pendant cette période de transition est prise en charge par les Commissions Paritaires Interprofessionnelles régionales (CPIR). 

Votre dossier de demande de financement doit être déposé auprès de l’Association Transitions Pro de votre lieu de résidence. Pour que la commission dédiée valide votre projet et le finance, vous devez remplir 3 conditions essentielles :

  • Avoir un projet de changement de métier ou de profession cohérent : votre projet de reconversion doit être clairement défini et correspondre aux besoins du marché du travail. Il doit être en adéquation avec vos compétences et vos aspirations professionnelles.
  • Présenter un parcours de formation et des modalités de financement pertinents : votre parcours de formation doit être bien structuré, certifiant et adapté à votre projet. Vous devrez également expliquer comment vous comptez financer votre action de formation, que ce soit par le biais de votre CPF de transition, d’une aide financière externe, ou d’autres ressources.
  • Donner accès à des perspectives d’emploi : votre transition professionnelle doit ouvrir des perspectives d’emploi concrètes. Vous devrez démontrer que votre nouvelle carrière a des débouchés sur le marché du travail. 

Après examen, si votre dossier est accepté, vous pourrez bénéficier d’une rémunération pendant votre période de transition. 

Cependant, notez que malgré cette rémunération, il peut y avoir une réduction de vos revenus par rapport à votre salaire précédent. Avant de vous engager dans une transition professionnelle, il est essentiel de bien évaluer cette baisse de salaire potentielle et de vous assurer le plus tôt possible que vous êtes en mesure de faire face aux conséquences financières de ce changement.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter votre Transitions pro en région

8. Bien préparer son dossier de PTP

La réussite de votre transition professionnelle dépend en partie de la qualité de votre dossier de PTP. Plus il est soigné et étoffé, plus vous avez de chances d’obtenir le financement nécessaire pour votre transition professionnelle.

Dans votre espace personnel du site internet de Transitions Pro, vous pouvez télécharger les documents nécessaires pour constituer votre dossier de PTP. Assurez-vous de fournir tous les détails de votre contrat de travail actuel et de la formation que vous envisagez.

N’hésitez pas à donner des détails sur comment vous prévoyez de gérer cette période de transition. Ils peuvent renforcer votre dossier de PTP. 

Assurez-vous que votre dossier démontre la cohérence de votre projet de changement de métier, présente un parcours de formation pertinent, et ouvre des perspectives d’emploi.

Voici quelques exemples concrets de ce que vous pourriez inclure dans votre dossier :

  • Description détaillée de votre projet de reconversion. 
  • Lettre de motivation.
  • Parcours de formation envisagé (durée, programme et organisme).
  • CV mis à jour. 
  • Lettre de recommandation ou prises de références en entreprise (ancien employeur).
  • Plan financier.
  • Étude de marché.
  • Preuves de cohérence (compétences transférables, expériences pertinentes, ou passions personnelles en lien avec votre projet de transition).
  • Témoignages de personnes qui ont réussi une transition similaire ou qui soutiennent votre projet.

Transition professionnelle, ce qu’il faut retenir

La transition professionnelle est un processus complexe, mais avec la préparation adéquate, elle peut mener à une vie professionnelle épanouissante. 

En suivant ces 8 conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir votre transition et atteindre vos objectifs de reconversion professionnelle.

Gardez toujours en tête qu’une reconversion professionnelle en CDI est possible ! 

Partagez cette actualité

Notre blog

Collègue qui aide une autre collègue (2)
Article

Durée : 0 min

7 conseils pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise

En pleine guerre des talents, notamment pour certains métiers en tension, mieux vaut mettre en avant ses meilleurs atouts pour donner envie de vous rejoindre. Les entreprises élaborent des stratégies efficaces pour se démarquer du lot. Les candidats en quête de leur prochaine expérience professionnelle sont sensibles à certains gestes. Notamment, des étapes de recrutement raccourcies, des valeurs fortes, un management horizontal, des outils modernes ou une politique de formation développée. Nous vous proposons 7 conseils pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise.

Découvrir
Recruteur écoute les remarques pendant la soutenance
Article

Durée : 0 min

Comment former les collaborateurs de l’entreprise à SAP ?

La transformation digitale est au cœur des priorités de nombreuses entités. Les outils digitaux permettent aujourd’hui d’optimiser les processus internes. SAP propose de nombreux logiciels ERP quasi incontournables. Leurs fonctionnalités sont nombreuses. Comment former les collaborateurs de l’entreprise à SAP ? Quelles formations choisir ? Découvrez nos réponses et les nombreux avantages que vous trouverez à opter pour la voie de l’upskilling.

Découvrir
Deux collègues heureux
Article

Durée : 6 min

Comment former en interne vos futurs talents en cybersécurité ?

Vous faites face à une pénurie de compétences en cybersécurité ? Recruter dans ce domaine est un challenge quotidien pour les équipes RH. Peu de profils sont disponibles face à une demande toujours plus forte. Les raisons sont simples : avec la transformation digitale des organisations, la question de la sécurité est devenue incontournable. Pour y répondre, de nouveaux métiers ont émergé. Les jeunes diplômés sortent peu à peu des formations initiales, mais ils ne sont pas assez nombreux pour occuper tous les postes vacants. Pourtant, les enjeux sont importants pour les entreprises. Les profils d’experts sont rares et les employeurs redoublent d’ingéniosité pour les attirer. Avez-vous pensé à l’upskilling des collaborateurs ? La formation continue permet aux entreprises de disposer de talents répondant à vos besoins et disponibles immédiatement. Comment former en interne vos futurs talents en cybersécurité ? Découvrez nos solutions.

Découvrir
Voir les articles du blog